22 février 2020 à 08:37:45

Nouvelles:

Forum en cours de rénovation, désolé pour les perturbations ! [Natara]


Votre Hawke [spoils]

Démarré par Gilthonniel, 11 janvier 2013 à 13:45:07

« précédent - suivant »
En bas
avatar_Gilthonniel

Gilthonniel

11 janvier 2013 à 13:45:07 Dernière édition: 11 janvier 2013 à 13:49:57 par Gilthonniel


Présentez nous votre Hawke! Personnalité, choix principaux , alignement , ses amis et ses rivaux, dites nous ce qui rend votre Hawke si particulier! Une petite photo en bonus pour qu'on admire le charisme incontestable de votre personnage


Je commence donc avec Margaux Hawke , partie canon concoctée depuis dragon age origins .

Lointaine cousine de Jack-Daniel Amell  , le célèbre mage Garde des Ombre, héros de Ferelden , Margaux tout comme sa petite soeur Bethany a hérité des dons magiques familiaux. C'est une personne amusante , qui a toujours le mot pour rire . Elle aidera volontier les personnes en détresse sans rien demander en retour mais son franc-parlé lui attire souvent des ennuis . Avant sa mort, son père Malcolm Hawke lui a donné l'éducation nécessaire aux mages pour utiliser leurs pouvoirs en se protégeant des démons .
Elle s'enfuit de Lothering avec toute sa famille au début de l'Enclin dans l'espoir de se réfugier à Kikwall dans les marches libres où les Amell font partis des notables. Elle perdit sa soeur dans la fuite . La légende raconte qu'elle aurait terrassé un ogre à mains nues et aurait rejoint Kirkwall à dos de dragon.

Elle fut très déçue à son arrivée , cette ville était sinistre, monotone et l'héritage des Amell était parti en fumée. Elle travailla dur en tant qu'assassin  pour payer sa dette et qu'elle eu l'occasion de mener une expédition dans les tréfonds pour chercher des trésors elle sauta sur l'occasion . C'est à ce moment là qu'elle rencontra ses futurs meilleurs amis : Varric et Anders . Elle tomba d'ailleurs rapidement sous le charme de ce dernier. C'était un apostat , comme elle et avait la volonté de faire bouger les choses concernant la condition des mages et elle soutenait son opinion. Cependant il était possédé par l'esprit de la Justice et Margaux était loin de se douter les conséquences futures.

Elle n'emmena pas son frère Carver dans les tréfonds afin d'éviter une autre perte douloureuse à sa mère, et elle eue la mauvaise surprise à son retour  de trouver Carver portant l'uniforme des templiers.  C'est à ce moment là qu'elle radicalisa sa position concernant les mages . Cela a été une grosse source de conflit durant les années suivante avec deux de ses compagnons d'aventure: Fenris et Sebastian . 
Après le conflit Qunari où elle s'illustra, Margaux devint Heraut de Kikwall, les Amell avait non seulement retrouvé leur domaine mais aussi du pouvoir . Margaux espéra naïvement s'en servir pour faire changer les mentalités concernant les mages, pendant que  Justice devenu Vengeance poussait  Anders à prendre des décisions plus radicale .
Margaux pris activement part à la rébellion des mages contre les templiers quand le conflit éclata . Et quand Anders fit sauter la Chantrie, elle suiva son amour et défenda le Cercle de Kirkwall à ses côté contre  l'assaut des templiers , puis s'enfuit de la ville avec lui.

avatar_Jaqen

Jaqen

Ta margaux a décidé quoi avec les Qunari ?

Mhh, j'en suis pas encore à DAII, mais je sais déjà que mon héros male sera très pragmatique. Je viendrai rendre une autre visiteà ce topic, dès que je serai passé à DAII.




avatar_Jaqen

Jaqen

19 avril 2013 à 20:26:36 #2 Dernière édition: 20 avril 2013 à 22:56:16 par Jaqen
Oilà, ça ça y est ! Dragon age origins, awakening et tous les DLc achevés. [ Youhou ! ] Partie canon avec Joruth Coustland et ma female Lyanna cousland - enfin - et définitivement terminés. L'arc est complet. ( je verse une larme pour mes deux canon warden, ils vont me manquer.  :'( ) Je passe désormais à DAII, que je devrai finir par deux fois, une partie avec une female Hawk, intégrée à l'import sauvegarde de ma Garde des ombres canon, juste commandeur garde, mais amante d'Allistair, ( qui tue aussi Morrigan ) alors que celui-ci est roi de Ferelden et marié avec Anora...

Et mon mâle canon Hawk intégré à l'import de Joruth, Roi de Ferelden avec Anora, et qui aura simplement refusé de suivre Morrigan dans le miroir. Morrigan l'a quitté pour ce qu'elle croyait nécessaire, il fait exactement de même en refusant de laisser Ferelden derrière, puis il vit un amour naissant avec Anora, après deux ans de froide observation entre eux. C'est pas maintenant qu'il va l'abandonner. Morrigan aura été une passion, et elle aurait pu être autre chose si elle avait privilégié l'amour.. Mais il n'en fut pas ainsi, alors ainsi va la vie, même si parfois elle peut être cruelle...

Je commencerai donc par mon canon male Hawk. Normalement j' adore les personnalités très compliqués, contradictoires, et subtiles, mais le système de dialogue de DAII est très limité, et donc cette fois, mon perso sera un peu plus uni-dimensionnel que ceux que j'ai présenté dans le topic des warden. 

Bref, voici la description version courte



Nom :[/b] Creggan Hawk.

Classe guerrier
, une épée et un bouclier, spécialité templier, lutte contre les mages.

Equipe assigné
: Aveline ( rival ) Isabela, ( friendship ) , Merril ( rival ) [ ouais je sais, girl team power ;p Les hommes suck ;D )

Personnalité dominante
: pragmatique. Mon Hawk est d'abord une brute, pas forcément intelligent, juste doué d'instinct et de bon sens, un jeune homme violent et impitoyable. Puis au final une bête politique. Anti-qunari forcené, fanatique aux côté des agitateurs, petit à petit appelé à reconsidérer la cause  " méprisable "des templiers, face à la menace grandissante de la déraison qui semble affecter, puis avoir emporté les mages de Kirkwall.

Tendance des choix
: très fortement pragmatique évidemment, avec des sorties humoristiques ou sarcastiques.

Exemples de décisions :


- Rival romance avec Merril, ( refus de la laisser entreprendre sa folie avec les eluvian ) ( je n'aime pas cette cruche de Merril mais cette douce fleur innocente, l'anti- thèse de ce qu'il est convient paradoxalement à sa nature brutale, je trouve très intéressant pour son background ) Mais couche aussi avec Isabela avant. Juste du fun.
- Tue aussi le clan de Merril.
- Bethany, GreyWarden
- Alliance avec les fanatiques et Pétrice contre les Qunari.
- Aide Aveline à se trouver un mec.
- convaincra Sebastian de reprendre Stakaven
- Choix de Janeka contre Larius.
- Refuse d'aider Tallis la tal vashot,
- Aide Fenris contre Danarius, met prend en même temps une esclave elfe chez lui à sa grande fureur.
- Dis à Varric de tuer son frère.
- Aide Isabela.
- Anders exécuté, Alliance avec les templiers contre les mages à la fin.
- Vicomte de Kirkwall.

Version un peu plus longue :

Le moins qu'on puisse dire à propos de Creggan Hawk, quoi qu'en pense le peuple de Kirkwall et les Templiers, c'est qu'il n'a rien d'un Héros né, n'y ressemble en rien de par ses actes et le fil de ses pensées. A la lecture de ces lignes révélateurs sur la nature de cet homme peu scrupuleux, l'on pourrait vite le confondre à n'importe quel voyou qui rôde dans les bas quartiers de la cité.

Personnalité :
Creggan Hawk est à 20 ans puis 21 ans ( un an après son arrivée à kirkwall , acte 1, après avoir rejoint les mercenaires ) un jeune homme bouillonnant, qui se caractérise par un esprit ardent, son corps brûlant d'action, son âme assoiffé de se démarquer, de prouver que sa personne est plus utile à ce monde qu'elle ne le parait de manière aussi dérisoire. Creggan fut aussi un jeune homme colérique, impatient,  prompte à la violence, fougueux. ( il deviendra plus calme, plus patient, plus réfléchi, et moins sensible l'émotion avec le temps, mais aussi plus  tordu, plus rusé, plus subtile )

Mais il est aussi courageux, constant, fidèle à ce en quoi il croit. C'est là un peu près les seuls grandes qualités qu'on lui reconnaît. Creggan on lui reproche aussi et surtout son manque d'empathie et de compassion parfois, ses manières peu scrupuleuses d'agir, et de répondre à l'appel de l'argent même si ça signifie faire un sale boulot. 

Antécédent :
Hawk enfant, n'a jamais compris pourquoi son père si puissant et si fort a dû fuir à chaque fois la queue entre les jambes devant une bande de templiers dépravés. Cela le mettait toujours hors de lui et la déception à l'égard de son père n'en était que plus grande à chaque départ précipité suite à la chasse lancée à leur poursuite. Ayant vécu dans l'instabilité chronique, la peur, la boule au ventre pour sa famille et un un état de pression permanent, Creggan tandis qu'il apprenait aux côtés de son père les arts martiaux de l'épée et du bouclier, aura vigoureusement développé un culte de la violence comme réponse à tout, du rapport de force en toute circonstance défavorable. La diplomatie, la recherche de compromis, très peu pour lui. Non pas qu'il s'y refuse, mais c'est plutôt que son caractère fougueux, impatient, tempêtueux l'empêche de la considérer. Les faibles sont ceux qui subissent et les  forts maîtrisent. Pour survivre, il faut savoir se défendre, et même brutalement passer à l'offensive. C'est tout.

Devant la menace des engeance, Hawk n'a pas hésité à rejoindre l'armée de Cailan et aux côtés de son frère, il a bravement combattu, et  participé aux deux dernières batailles victorieuses de Cailan avant que tout ne s'effondre à Ostagar. Veteran de guerre amer après la trahison de Loghain, il reprend à nouveau  la fuite, quelque chose qu'il détestait tant et dont il avait presque oublié les effets, la cruauté et la perversité après finalement 10 ans de stabilité dans son nouveau foyer de Lothering. La guerre, la défaite, auront endurci ce jeune homme de 20 ans.

Relations avec sa famille :
Hawk après la mort de son père, a dû assumé la responsabilité de protéger sa famille, la gérer, et il en a résulté seulement une lassitude devant un tel fardeau pour un adolecent si enfiévré et rêvant de toutes les choses qu'un jeune garçon de son âge peut rêver. Creggan qui rêve surtout de voir son étoile s'envoler mais surtout coincé par ce devoir fatiguant de veiller sur bethany, une mage, et sa mère. Irrité aussi des injonctions insolentes et provocatrice de son frère, dégoûté par sa jalousie à son égard. Hawk n'éprouve qu'antagonisme à leur égard, très distant avec chacun d'entre eux, sauf peut être Bethany qui arrive parfois à accéder à lui avec sa gentillesse, bien qu'il les considère tous évidemment comme des êtres de sa famille, pour qui il se battra chèrement s'ils venaient à être menacés.

Acte 1
: Hawk rejoint donc les mercenaires de Meeran et il s'y sent donc totalement à sa place durant les an qu'il doit passer à les servir. Une bande à lui, toute aussi éprise de violence que lui, du sang, des combats, des missions à remplir sans se soucier d'une quelconque pudeur, de l'action. Bref, malgré tout, ses désaccords avec Meeran qui lui tape sur le système grandit, et une fois son contrat d'esclavage achevé, Hawk décide de foutre le camps avec Bethany, déterminé à chercher mieux. Dans cet acte, le jeune Hakw ne se souciera pas de politique, il assumera les missions avec sa violence coutumière avec pour seul souci la récolte d'argent pour l'expédition.

Acte 2 : Hawk va voir s'affiner ses idées politiques, il aura mûri, pris dans l'engrenade de la situation chaotique qui aura frappé Kirkwall. Il considère les Qunari comme le parti de l'étranger, et une menace contre la cité, il n'hésitera pas à s'allier aux fanatiques, et Pétrice, pour qui il éprouve une immense admiration. Une femme qui n'hésite pas à agir  tout comme lui, a se salir les mains, avec une grande vision du futur chaos à venir si les gens ne réagissent pas.

Concernant les mages, , Hawk trouve de plus en plus dérangeant la déraison qui s'empare de bon nombre d'entre eux bien qu'il éprouve  aussi un grand mépris pour les templiers, mépris né de son histoire et sa relation d'enfance avec eux. Hawk n'a pas vraiment de biais contre les mages, étant donné Bethany, son père, et Merril. Mais pour lui les mages à Kirkwall sont juste intenables. Il finira par s'allier aux templiers après les actes déraisonnés d'Anders.

Acte 3
: Hawk est devenu un renard politique, un pilier de la cour, il veut influencer, diriger, il veut le pouvoir et toutes ses actions répondent à cette volonté manifeste, toutes ses entreprises au coeur des évènements n'ont pour but que son élévation, 3 ans après qu'il soit devenu le héraut de Kirkwall .

avatar_Karyah

Karyah

C'est quoi ce topic tout vide ? :P

[URL=http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=688037Hawke.png][IMG]http://img11.hostingpics.net/pics/688037Hawke.png[/img][/URL]


Voici ma petite Hawke, voleuse utilisant deux lames courtes comme armes. C'est en cherchant à fuir Ferelden avec sa famille, qu'elle perd tout d'abord son frère Carver. Elle fait la connaissance de Flemeth, je ne sais toujours pas si c'est une bonne chose... Et réussit à atteindre périlleusement Kirkwall. Ainsi débuta une année à travailler pour le compte de mercenaires où parallèlement, elle réunissait de l'argent afin de partir en expédition pour les Tréfonds.
Elle fit la connaissance de nombreuses personnes durant toutes ces années à tenter de rétablir l'ordre à Kirkwall.

Elle rencontra Aveline, une plus qu'amie, fidèle, toujours présente malgré les choix de Hawke allant à l'encontre de son statut de Capitaine. Une personne bien timide qui eu besoin de son aide pour trouver l'âme soeur...

Varric qui participait régulièrement aux aventures avec elle. Un ami bien étrange, mais attachant, sachant toujours faire rire le groupe. Il taquinait tout le monde, en particulier Fenris et Anders qui cherchaient tous les deux une place dans le cœur de Hawke, mais l'ambiance en était que plus amusante.

Fenris, un elfe bien perturbé qui l'intéressa dès le départ. (dans une première partie, Fenris était le seul homme avec Hawke, mais j'ai refais un bout de partie avec Anders en romance principal) Seulement, il lui brisa le coeur, beaucoup trop troublé par son passé, et bien qu'elle l'ait aidé face à son ancien geôlier.  Cependant, il resta toujours présent pour combattre à ses côtés.

Anders, avec qui le courant passa difficilement au début mais qui s'avéra être une personne très sympathique et qui réussit à l'attirer dans ses bras. Mais lui aussi avait une vie traumatisante. Elle choisit de l'épargner malgré ses tords, parce que mien de rien, il avait su faire avancer les choses, même s'il est vrai que cela n'excusait les morts provoquées.

Isabella, Merrill, et Sebastian. Elle ne supportait pas Isabella, clairement. Elle avait beau faire des efforts, la pirate dépassa les bornes en annonçant qu'elle était la fautive de ce remue ménage Qunari. Elle s'enfuit comme une lâche, sans aucune reconnaissance, et disparut à tout jamais. Merrill... Tellement naîve. Mignonne, mais trop naïve. Heureusement, elle était gentille, et obéissante, mais la rivalité demeurait très présente. Quant à Sebastian, il n'était qu'un compagnon de route, ils n'avaient rien de méchant entre eux, ni de bien.

Hawke fit l'énorme bêtise d'emmener sa sœur avec elle aux tréfonds qui semblait si joyeuse de venir. Mais, Anders n'était pas là. Bethany perdit la vie, Hawke ne s'en remit jamais... Sa douleur s'approfondit avec la mort de sa mère...

Pour résumer, Hawke a toujours voulu apporter la paix et faire au mieux. Mais gérer une ville était une bien trop grande responsabilité. Il est clair qu'elle apporta quelque chose d'important, mais cela n'effaça pas les sacrifices. Certains s'en souviendront comme d'une semeuse de trouble, n'ayant apportée que le malheur à Kirkwall. Mais moi, je m'en souviendrais comme le Héraut de cette cité.

avatar_Truckette

Truckette

Je déterre le topic afin de vous présenter mes Hawke. J'espère que cela ne vous ennuie pas étant donné le temps écoulé depuis la dernière réponse, si c'est le cas je supprimerai mon post bien évidemment.
Edit : je n'avais pas vu la réponse de Karyah le temps d'écrire mon pavé

Alors, tout d'abord voici Ciri Hawke (toute ressemblance avec le prénom d'un certain personnage de The Witcher est bien entendu fortuite  ::) )



Ciri est une voleuse. Armée de ses deux dagues, c'est une véritable ombre meurtrière qui évolue sur le champ de bataille. Elle a pu parfaire son entrainement lors de son enrôlement au sein de la troupe de mercenaires de Meeran , lors de son arrivée à Kirkwall. Mais avant d'atteindre la cité, elle a dû faire face au décès de son frère Carver et aux reproches infondées de sa mère quant à ce tragique dénouement.
Heureusement, elle peut compter sur le soutien de sa sœur Bethany, avec qui elle a toujours été complice.

Ciri n'est pas mauvaise, seulement son ton sarcastique dérange et parfois elle peut être vraiment maladroite dans ses paroles. Elle s'est très rapidement entendue avec Varric, avec qui les échanges étaient souvent hauts en couleurs, et avec Aveline car comme la future capitaine de la garde, Hawke n'hésite pas à apporter son aide sans forcément demander rétribution. Elle garde néanmoins la tête sur les épaules et n'hésite pas à honorer ses contrats avec un certain détachement, jusqu'au dernier impliquant l'assassinat du seigneur Harriman qui marqua sa scission avec la troupe des mercenaires. Elle finira par tuer Meeran lors d'un guet apens orchestré par ce dernier dans la Basseville.
Hawke est très protectrice envers Bethany et il lui est insupportable de la voir toujours être obligée de se cacher afin d'échapper aux templiers. Arrivée à Kirkwall, ce sentiment d'injustice s'est amplifié, et avec lui la compassion de Hawke envers la situation des mages au sein de la cité-état.

Lors de sa rencontre avec Anders, la mercenaire a également été touchée par son histoire, sa générosité alors qu'il soignait les pauvres âmes sans demander rétribution. Elle éprouvait également une certaine admiration envers lui car il souhaitait réellement faire changer les choses. Bref, Ciri tomba rapidement sous son charme, en dépit des mise en garde d'Anders concernant sa "situation particulière".
Par contre, le futur Hérault de Kirkwall ne parvenait pas à s'entendre avec Fenris qui avait la fâcheuse habitude de mettre tous les mages dans le même panier, ou avec Isabela en qui elle n'avait aucune confiance. Elle avait l'impression de se faire sans cesse manipuler par cette dernière, apprenant le fin mot de l'histoire seulement une fois que la pirate était parvenue à ses fins. Quant à Merril, autant Ciri avait tendance à la prendre sous son aile lorsque l'elfe avait été amenée à quitter son clan, autant elle ne supportait pas son entêtement quant à restaurer l'Eluvian alors qu'il lui avait coûté sa place dans son clan. De plus, Hawke éprouvait une certaine aversion pour la magie du sang.

L'instinct protecteur de Ciri envers Bethany l'a également poussée à enjoindre cette dernière à demeurer auprès de leur mère alors qu'elle-même se rendrait dans les tréfonds. Encore sous le poids de la culpabilité suite à la mort de son frère, elle n'a pu tenir tête à sa mère lorsque cette dernière lui implora de laisser Bethany en dehors de cette histoire. Le fait de d'apprendre que cette dernière avait été conduite au Cercle durant son absence conduisit Ciri à renforcer son aversion envers les templiers, et à soutenir Anders dans ses démarches, lui témoignant une confiance aveugle.
Incapable de faire confiance à Petrice qui s'était joué d'elle, Hawke prit le parti des Qunari. Ces derniers lui inspiraient une certaine crainte, surtout l'Arichak. D'ailleurs elle s'était assurée d'obtenir son respect afin d'éviter tout dérapage. Trahie par Isabela, Ciri n'hésita pas à avouer que la pirate était en possession de la relique, espérant éviter le pire. Mais bien entendu, cela n'empêcha pas l'attaque des Qunari.
Néanmoins, le respect que l'Arishak lui portait lui valut d'être défiée en duel par ce dernier afin de mettre un terme au massacre.

Lorsque les tensions entre mages et templier atteignirent leur apogée, Ciri se rangea tout naturellement aux côtés du Premier Enchanteur Orsino et aida Anders dans son plan sans en savoir les détails.
Et alors que son amant faisait littéralement exploser la Chantrie, quelque chose se brisa dans le cœur de Ciri. Si elle n'avait pu mettre fin aux jours de son amour, elle ne pouvait plus le regarder dans les yeux face à l'horreur qu'il venait de commettre. Elle ne s'enfuit pas avec lui au terme de l'affrontement.


Et maintenant, place à Marian Hawke



Marian est une mage, ce qui en fait une des nombreuses choses qui la lient à sa petite soeur Bethany et qui est source de conflit avec son frère Carver. La perte de Bethany fut pour Marian une épreuve effroyablement douloureuse, elle se sentira toujours coupable de ne pas avoir pu l'aider.

[Mes choix de quête principale sont sensiblement les mêmes que pour Ciri, je vais donc m'attarder ici sur les relations avec les compagnons]

Marian éprouve une amitié naturelle pour Anders qui partage son désir de faire changer les choses concernant la situation des mages. Par contre, le fait qu'il abrite l'esprit Justice et que ce dernier puisse faire irruption à n'importe quel moment l'inquiète énormément. C'est d'ailleurs pour cela qu'elle s'est jetée corps et âme dans la recherche des ingrédients censés intervenir dans la préparation d'une potion visant à libérer Anders de son emprise... Et c'est avec une réticence non dissimulée qu'elle accepta de faire diversion auprès de la Grande Prêtresse. Rapidement elle en vint à se demander si l'esprit n'avait pas intégralement pris le contrôle d'Anders.

Marian et Varric partagent le goût des répliques bien salées, mais n'hésitent pas à faire preuve de diplomatie lorsque c'est nécessaire. Les deux lurons partagent volontiers une pinte à l'auberge du pendu, et s'amusent de la notoriété grandissante de Hawke, à laquelle Varric participe activement. La mage a fait tout son possible pour épargner Bartrand, demandant à Anders de le soigner provisoirement, afin de ne pas infliger sa perte à Varric malgré la trahison du nain...

Marian a toujours trouvé en Aveline une amie fidèle, bien que cette dernière ne soit pas toujours d'accord avec sa façon de procéder. Pourtant, c'est l'opiniâtreté de Marian à faire les choses à sa façon qui permirent à la capitaine de couler des jours heureux aux côté de Donnic.

Si au départ Marian ne parvenait pas à cerner Isabela, elle lui laissa le bénéfice du doute et se rendit compte qu'elles partageaient les même opinions sur beaucoup de choses. Elle eut la preuve de l'amitié sincère de la pirate lorsque cette dernière revint avec la relique dans le Fort du Vicomte afin de mettre un terme au conflit.

Au premier abord, tout semble séparer Fenris et Marian. L'une est mage et fière de l'être, et pour l'autre un bon mage est un mage mort. Pourtant, un certain respect s'installa entre ces deux esprits forts, respect qui se mua en attirance, puis en amour. Même si l'elfe décida d'abord de mettre un terme à leur relation, Marian lui laissa le temps nécessaire, en dépit de "l'offre" d'Anders.

La naïveté de Merril était "mignonne" pour Marian. Pourtant l'elfe semblait beaucoup moins niaise lorsqu'elle usait de la magie du sang en combat. Même si Hawke ne pouvait se résoudre à l'utiliser elle-même, elle comprenait qu'il s'agissait là d'une forme de magie comme les autre et qu'utilisée par les bonnes personnes elle pouvait s'avérer bien utile.

Marian ne put pardonner à Anders son acte. Il venait de renforcer ce pour quoi les mages étaient craints par temps de personnes en agissant de la sorte. Elle ne pouvait croire qu'aucun compromis n'était possible, peut être pas avec Meredith il est vrai, mais certainement en dehors de Kirkwall. En exécutant elle-même le renégat, elle espérait montrer que son acte était de son fait et qu'il n'était nullement partagé par tous les mages.

En haut