21 novembre 2018 à 15:39:31

Nouvelles:

Forum en cours de rénovation, désolé pour les perturbations ! [Natara]


Le headcanon

Démarré par Sohor, 04 mai 2018 à 21:21:09

« précédent - suivant »
En bas
avatar_Sohor

Sohor

04 mai 2018 à 21:21:09 Dernière édition: 05 mai 2018 à 02:37:54 par Sohor

Difficile de savoir si ce thème mérite un topic à lui seul mais ce forum étant l'unique lieu d'échange francophone à ma disposition, ça vous retombe dessus de fait.

Je traîne énormément sur des plateformes anglophones en revanche et le terme headcanon y est presque systématique (et pas récent), principalement dans les discussions les plus triviales comme la recette des cookies de la fierté ou l'agencement des piaules de chaque compagnon à Fort Céleste.

Après quelques brèves recherches, j'ai échoué à mettre la main sur son équivalent français. Le mot semble avoir été importé sous sa forme d'origine mais force est de constater qu'il brille énormément par son absence dans l'espace francophone (je me fie surtout à des sites traitant de Dragon Age mais ce n'est pas excessivement différent ailleurs). Une recherche effectuée ici même s'est avérée infructueuse.
A vrai dire, cela m'étonne assez dans le sens où l'on peut difficilement raisonner sur un monde imaginaire sans mentionner cet espace étrange entre le fan et l'univers qui semble à la fois servir de pied à terre et de mise en garde. Je devine bien que tout fan se le figure plus ou moins mais il n'est pas nommé, du moins très rarement chez les francophones.
En substance il s'agit d'hypothèses, de croyances ou de théories qui ne sont ni cités ni confirmés officiellement mais qu'il est permis de prendre en compte si elles sont corroborés par des éléments présents sur un support officiel.
Il y en a plein, énormément: la prétendue impossibilité d'un.e Hawke mage, la conception de Connor, le pourquoi du toit éventré de la chambre de Cullen, généralement ça ne concerne que des éléments secondaires, excepté d'autres trucs comme le lien entre les titans et Sondal.

Vous me direz: mais pourquoi tu nous dis tout ça ?
Eh bien pour avoir vos avis.
J'ai toujours vu le headcanon comme du non-officiel pur et dur, donc à considérer comme du fictif dans le fictif, plus exactement un fan-service que l'on s'offre à soi-même quand on aimerait que le jeu nous caresse un peu plus dans le sens du poil. Je dis cela car beaucoup de heandcanon ne semblent véritablement arranger que ceux qui les énoncent, le fameux 'je veux croire'.

On s'en passe volontiers quand on se penche sur un monde à huis clos, en tête à tête avec lui, mais les recherches et les multiples lectures externes ne nous mettent pas vraiment en position de tout ignorer, surtout quand certaines idées semblent à peu près pertinentes.
Quand c'est le cas on peut toujours se dire: oui mais ça ne vaut que pour celui ou celle qui y croit, si ce n'est pas confirmé, eh bien ... ce n'est pas confirmé.
Pas de preuve mais c'est possible, de quoi alimenter la certitude plutôt que d'inciter à la réserve, on peut y perdre en neutralité.

Quel crédit accordez-vous à tout cela, ou particulièrement à des théories lues au gré de vos vagabondages, et pas uniquement celles qui vous plaisent ?
vous arrive-t-il de tomber d'accord avec certaines d'entre elles ou bien prenez-vous la chose avec de très grosses pincettes ?



Blackwall alias Thom Rainier est incontestablement la meilleure chose dans la vie, mieux que d'écraser mes ennemis et d'entendre les lamentations de leurs femmes.

avatar_Natara

Natara

Je suppose qu'on pourrait traduire en "canon officieux" ou "canon dans la tête des fans"... Personnellement, je ne m'y intéresse pas vraiment. C'est parfois intéressant à lire, les théories de fans, mais quand rien ou presque ne permet d'étayer ces théories à part d'obscurs recoupements relevant parfois du sophisme, j'ai du mal à les prendre sérieusement.
L'univers de Dragon Age est déjà très largement et officiellement documenté via les encyclopédies, romans, comics, codex dans les jeux, le jeu de rôle...
Ce qui n'est pas expliqué est soit :
 - encore à découvrir dans une future oeuvre et là, quand le "headcanon" se retrouve contredit, ça entraine de la frustration chez les fans qui l'ont créés et certains se mettent alors à cracher sur l'oeuvre qui vient les contredire... je déteste ça, les auteurs sont encore maitres de leurs oeuvres, ils ne devraient pas avoir à subir l'ire de fans qui fantasmaient certains aspects de l'univers
 - soit au stade du "savoir perdu" ou de la légende et nul à Thedas (et donc nous non plus) n'aura jamais l'explication... ce qui ne me dérange pas, c'est même plus immersif/réaliste.
 - soit tellement du détail que ça ne mérite pas vraiment d'explication, ni de théorie. Les auteurs n'ayant peut-être même pas eux-même forcément pensé à donner une explication à cela.

Autant j'arrive à comprendre pourquoi on peut théoriser sur les 2 premiers cas (ce qui sera expliqué dans le futur et ce qui peut paraitre important mais relève de la légende), sans pour autant le faire moi même ni y prêter grande attention, autant je n'arrive absolument pas à comprendre pourquoi certains théorisent sur le moindre détail un peu "étrange".

Prenons un exemple fictif qui pourrait arriver dans n'importe quel jeu. On entre dans une demeure un peu lugubre, on parcours un couloir, un tableau est de travers, rien ne nous explique pourquoi.
 - Certains fans vont théoriser que la maison est hantée et qu'un fantôme l'a fait bouger (pourquoi pas, la maison est lugubre après tout...)
 - D'autre auront lus tous les bouquins qui se trouvent dans cette demeure, découvert que M. Bidule détestait la Baronne Machin, le tableau semble représenter une noble... C'est forcément M. Bidule qui a bougé le tableau car il représente la Baronne ! (pourquoi pas, mais on a aucune description de la baronne et le tableau n'a pas de légende...)
 - Enfin, certains auront parcourus toutes les maisons lugubres du jeu et découvert que ce même tableau est de travers dans chacune d'elle ! La personne représentée dessus devait être maudite et chaque maison où son tableau figure devient maudite et lugubre. Ou... M. Bidule détestait tellement la Baronne (dont on ne sait pas à quoi elle ressemble) qu'il est passé dans chaque maison pour bouger le tableau !

Au bout d'un certain temps, et plus un faisceau d'indices semblera corroborer une des théories, celle-ci entrera dans le "headcanon". Puis si on demandait à un des créatifs du jeu, celui-ci pourrait simplement dire "Il fallait rendre les maisons lugubres, et un tableau de travers, ça fait souvent son petit effet... par contre on était à court de temps pour la créa d'assets graphique et on a du le réutiliser plusieurs fois..." et voilà comment un simple problème technique s'est transformé en tout autre chose...
"Fuck the Divine... Erm...  I'm certain the Divine is a perfectly nice person." - Fiona - Dragon Age : Asunder

avatar_Sohor

Sohor


Citation de: Natara le 05 mai 2018 à 09:49:10quand le "headcanon" se retrouve contredit, ça entraine de la frustration chez les fans qui l'ont créés et certains se mettent alors à cracher sur l'oeuvre qui vient les contredire... je déteste ça, les auteurs sont encore maitres de leurs oeuvres, ils ne devraient pas avoir à subir l'ire de fans qui fantasmaient certains aspects de l'univers
Exactement.


Citation de: Natara le 05 mai 2018 à 09:49:10Je suppose qu'on pourrait traduire en "canon officieux" ou "canon dans la tête des fans"... Personnellement, je ne m'y intéresse pas vraiment. C'est parfois intéressant à lire, les théories de fans, mais quand rien ou presque ne permet d'étayer ces théories à part d'obscurs recoupements relevant parfois du sophisme, j'ai du mal à les prendre sérieusement.
On est d'accord.
Je vais légèrement différer ma question: et vis à vis des nôtres ?
Quand on joue on s'approprie le jeu d'une certaine façon, il est en quelque sorte exporté dans la tête de chacun et nous le voyons à travers un prisme. Rien que le fait de dire 'ce personnage n'aurait pas du faire ceci ou cela' c'est déjà tendre vers du headcanon, et c'est un moindre exemple car on ne s'arrête que rarement en si bon chemin.
Doit-on se méfier? Là je parle a fortiori pour les joueurs qui pensent énormément au jeu à échelle globale tout comme dans les aspects qui les intéressent particulièrement et les inspirent. Je pars, peut-être à tort, du postulat qu'on le fait tous plus ou moins, donc quelle attitude avez-vous tous vis à vis de ça ? C'est délicat parce que oui, on s'en fout un peu mais quand on a l'univers à coeur, il y a comme un conflit entre les idées qui éclosent pour notre plus grand plaisir et ce que j'appellerais un devoir de retenue.

C'est valable aussi -et surtout- pour des choses que nous ne comprenons pas, dès lors que les actions d'un personnage nous semblent incohérentes, qu'elles ne collent pas à ce que nous aurions aimé voir idéalement et qu'elles ne parviennent pas à nous éblouir, on en accuse aisément les écrivains et scénaristes (à travers des réactions telles que 'c'est mal écrit', 'c'est bâclé', etc). Là je pense surtout aux boss, après avoir lu quelques critiques ici même. Jusqu'où peut-on fabriquer un headcanon qui expliquerait les choses autrement ? Est-on davantage dans le vrai en misant sur la supposée incompétence humaine tapie derrière? Ce n'est pas plus profond que ça ?


Citation de: Natara le 05 mai 2018 à 09:49:10soit tellement du détail que ça ne mérite pas vraiment d'explication, ni de théorie. Les auteurs n'ayant peut-être même pas eux-même forcément pensé à donner une explication à cela.
C'est là-dedans que je suis tentée de ranger tous les aspects psychologiques des personnages, parmi tes trois exemples. Or, on ne peut pas faire moins superficiel (cf plus haut).


Blackwall alias Thom Rainier est incontestablement la meilleure chose dans la vie, mieux que d'écraser mes ennemis et d'entendre les lamentations de leurs femmes.

avatar_Natara

Natara

Humm je vois ce que tu veux dire quand tu parles de "nos headcanon personnels". C'est vrai qu'il est assez naturel de combler soit même le trou quand une chose n'est pas expliquée, souvent de manière inconsciente.
Mais pour moi, c'est un peu comme quand on regarde un film à suspens/d'enquête, on a un lot d'indices et d'événements passés qui font qu'on déduit, ou en tout cas théorise, naturellement la suite ou la façon d'agir d'un personnage.

Ces suppositions qu'on peut faire ne demandent qu'à être confirmées ou infirmées. On peut être surpris par le comportement d'un personnage, car il n'est pas celui qu'on prévoyait, mais si en recoupant des indices passés, ou si la suite du développement du personnage y rend cohérent, je n'y verrait aucun problème, même si ça vient contrecarrer les plans que je prévoyais suite à mes suppositions et je peux même trouver ça brillant.

Si ça reste complètement incohérent, ma foi, il n'est pas exclu que l'auteur ai fait un raté, ça arrive à tous, même aux meilleurs, et parfois c'est juste une ficelle un peu grosse pour relancer une intrigue. Je serais déçu, mais n'irait pas m'imaginer un "canon" différent de celui qui m'est présenté juste parce que celui-ci ne me fait pas plaisir.

Pour moi, les faits (ce qui est canon), sont les faits, le reste n'est que supposition. Si quelque chose vient contredire un fait, il faut une bonne explication sinon c'est décevant, incohérent, et on peut considérer ça comme une maladresse des auteurs.
Si quelque chose vient contredire une supposition, rien d'anormal, c'était juste une supposition.
"Fuck the Divine... Erm...  I'm certain the Divine is a perfectly nice person." - Fiona - Dragon Age : Asunder

avatar_Sohor

Sohor

Citation de: Natara le 05 mai 2018 à 16:17:33Si ça reste complètement incohérent, ma foi, il n'est pas exclu que l'auteur ai fait un raté, ça arrive à tous, même aux meilleurs, et parfois c'est juste une ficelle un peu grosse pour relancer une intrigue. Je serais déçu, mais n'irait pas m'imaginer un "canon" différent de celui qui m'est présenté juste parce que celui-ci ne me fait pas plaisir.

Hum, concernant les boss il est assez facile de chopper des canons satisfaisants même s'ils ne sont pas parfaits, je me positionnais du coté des détracteurs pour le coup (le parcours de Samson par exemple, on peut considérer certains mobiles comme certes un peu alambiqués mais c'est suffisant pour ce que l'on attend de lui, quand à savoir si on est dans la supposition ou le fait ...).


Citation de: Natara le 05 mai 2018 à 16:17:33les faits (ce qui est canon), sont les faits, le reste n'est que supposition. Si quelque chose vient contredire un fait, il faut une bonne explication sinon c'est décevant, incohérent, et on peut considérer ça comme une maladresse des auteurs.
Si quelque chose vient contredire une supposition, rien d'anormal, c'était juste une supposition.
Cela tombe sous le sens, oui.
Blackwall alias Thom Rainier est incontestablement la meilleure chose dans la vie, mieux que d'écraser mes ennemis et d'entendre les lamentations de leurs femmes.

En haut