Pour ou contre les Bascloîtres (et autres lieux de cloisonnement.) ?

Démarré par Praetor, 21 janvier 2015 à 18:51:42

« précédent - suivant »
En bas
avatar_Hexis

Hexis

Ouais, les Dalatiens ne sont pas assez nombreux et unifies pour mener une guerre aux humains, ce qui est tant mieux d'un cote comme de l'autre.
Non il n y a aucune loi qui oblige les elfes a vivre dans les bascloitres, ce qui rend leur condition (et la notion de liberte de leur peuple) plus ambigue dans Dragon Agem et c'est ca qui est genial.
Par contre, un de mes moments les plus marquants dans DA2, c'est quand un groupe de templiers menace le clan Mahariel pour recuperer Feynril. Quand leur chef a confirme qu'elle avait torture un chasseur (avec du feu), j'ai vraiment eu un gros, gros dilemme moral (du genre La violence n'est pas la solution blablabla), et j'ai ete definitivement convaincu de la nature malsaine de l'ordre des templiers et du bien fonde de la cause des Dalatiens.

avatar_Elgar Adahl

Elgar Adahl

Citation de: Hexis le 08 novembre 2015 à 15:07:34


Oui les citadins ont souvent tres peur des dalatiens, vu qu'ils ne connaissent d'eux que la version humaine de la Dalatie. Et faut quand meme avouer, comme me l'a explique Praetor, que les Dalatiens peuvent etre tout aussi ignobles et racistes.


Je confirme qu'ils peuvent être ignobles et racistes , Je trouve cette différence de légende plutôt intéressante dans le cadre où les humains s'efforce de raconter à quel point les Dalatiens sont mauvais, Mais que de l'autre les Dalatiens raconte au Dah'len à quel point les Humains sont cruel.
Je maintient tout de même que les bascloîtres sont les meilleurs endroit pour les elfes citadin ( de par leur façon de vivre ) qui serait je crois incapable de suivre les habitudes des Dalatiens puisqu'un Citadin ne crois pas au dieux elfique dans un sens.

Les elfes ne seront pas nombreux même durant l'Arlathvhen ceux ci ne serait jamais de taille.
"Soit prudent Dah'len , une fois partie du clan tu sera livrée a ton propre sort"

avatar_Hexis

Hexis

Mais, quel rapport entre la religion elfe et le mode de vie Dalatien ? On peut parfaitement etre Dalatien sans croire aux dieux (meme si Praetor m'a dit que les Dalatiens condamnaient les elfes athees)

C'est dommage que tu ne soit pas arrive quand le sujet battait son plein, je crois qu'on se serait bien amuse
Ha excuser pour la ponctuation pourrie aujourd'hui je suis bloque en clavier americain

avatar_Elgar Adahl

Elgar Adahl

Qui sait ? le sujet peut de nouveau battre son plein avec un peu de chance.

"Soit prudent Dah'len , une fois partie du clan tu sera livrée a ton propre sort"

avatar_theudbald

theudbald

Commençons bien, commençons fort. Vive les bascloitres

Ensuite, un peut de polémique : On ne peux pas comparer les elfes aux afro-américain, ils n'ont rien à voir. Certes les deux furent réduit en esclavage mais c'est bien le seul point commun.

Elfes VS réalité :

Si on veut rapprocher les elfes d'un peuple existant, c'est auprès des amérindiens qu'il faut regarder (dont une partie fut réduit en esclavage, ne n'oublions pas). Et il y a de très nombreux point commun avec les elfes : natif du territoire contre envahisseur humain / européen ; accorde une grande place à la traditions ; ... ;  parqué dans des réserves / bascloitre ou il y a violence et viol contre les natifs ; dangerosité de sortir des bascloitres / réserves ; ... J'aurais put choisir aussi les natif du canada (dont les meurtres et les violence sont ignoré par le gouvernement ... enfin, depuis 2015 il se « penche » sur la situation). Mais pas les noirs, déjà parce que les esclaves noirs « ils ne sont pas chez eux » et sa change beaucoup de chose.

Maintenant retour dans le jeu :

Les elfes sont un vestige du passé, une race mourante qui n'a qu'un rêve illusoire et surtout mortel pour les elfes eux même. Ils ont perdu la guerre, c'est un fait et vouloir retrouver un passé inatteignable c'est juste malsain. Maintenant faut s'adapter, ou mourir (et ils ont choisi de mourir ! Aucun instinct de survie)

Je ne suis plus très sur de moi, mais si je me trompe pas, les bascloitres existent depuis la marche exaltée contre la Dalatie, elle même résultant de l'attaque des elfes sur Montsimmard puis du siège de Val Royeaux (ou comment tendre le bâton pour se faire battre. Franchement, il était dur de faire plus stupide). Cet attaque étant le résultat des vivent tensions frontalières et des escarmouches entre les deux nations, elles même étant le résultat du renfermement des elfes. Et les elfes n'ont pas comprit qu'il existe une grande différence entre « je veux vivre de mon coté » et « si tu entre dans la foret, t'es morts ». D'ailleurs cette situation est toujours valable comme on peut le voir dans le prologue des elfes (ou tu peux tuer des humains quasiment pour le plaisir). Ils sont tellement obnubilé par le passé qu'il n'arrivent pas à évoluer, ils préfèrent refaire les mêmes erreurs tout en espérant un jour que sa marche. C'est bien triste.

A cause de cette mentalité et de l'inadaptation de la majorité des elfes au monde moderne. Ils est obligatoire pour les elfes de vivre isolés et cela pour leurs propres sécurités. Certes, il y a des elfes que l'on peut qualifier de progressiste et qui veulent totalement s'intégrer dans la civilisation humaine, mais la grande majorité montre clairement un manque d'ambition qui ne peut faire évoluer la cause elfique ... au contraire ... être progressiste, ça veut souvent dire accepter de se faire marcher dessus (et de se faire violer pour certaines). Ce qui ne peut conduire qu'à des extrémité de la part d'humain tout aussi extrême. Et on retrouve ici la situation des natifs du canada : meurtre, viol et violence à grande échelle pendant que tout le monde s'en fou. Alors les bascloitres, c'est peut être moche, mais sa épargne des vies (les elfes subissant beaucoup plus de violence hors des bascloitres).

Et n'oublions pas une chose extrêmement importante. Les elfes ont une certaine « liberté » dans les bascloitres. Ils devraient prendre exemple sur les indiens dont une partie à réussit à faire de leurs réserves stériles et inutiles des lieux à rentabilité maximum (vivent les casinos). Mais non, on attend de gagner assez d'argent en temps que domestique pour avoir une vie meilleur ... mais un pauvre deviendra jamais riche comme ça. Faut assumer la situation et savoir en profiter. C'est une telle déception de voir que les « malsains forestier » ont plus de courage que les citadins. Avec un peut d'huile de coude, les elfes citadins peuvent devenir de très bon Yakuza. Mais non, ils préfèrent laisser les "fleurs de trottoirs" elfiques (= prostitué qui fait le tapin sur le trottoir) se faire racketter par des nains !!! Ils sont ou les souteneurs elfes !!!

Donc a moins d'ouvrir une SPE (société protectrice des elfes), afin de protéger les elfes comme on protège les animaux incapables de se défendre eux même. Le bascloitre reste la meilleur solution.

avatar_Hexis

Hexis

Citation de: theudbald le 14 novembre 2016 à 20:31:04
Ensuite, un peut de polémique : On ne peux pas comparer les elfes aux afro-américain, ils n'ont rien à voir.

Baah  :-[  j'aurais jamais du écrire ça ; je venais de lire Mes étoiles noires à l'époque, alors je me suis pris pour un grand sociologue (et ça m'excitais d'écrire des pavés prétentieux)... Connerie. Mais ça va mieux depuis que je suis dans l'auto-dévaluation :)

Citation de: theudbald le 14 novembre 2016 à 20:31:04
Avec un peut d'huile de coude, les elfes citadins peuvent devenir de très bon Yakuza.


En fait, c'est même bizarre que les elfes n'aient jamais construit de mafias ou de gangs soudés par leur communautarisme (les exemples manquent pas dans les sociétés réelles avec des minorités + ou moins "intégrées"). Quelque part c'est même incohérent. Les créateurs de l'univers sont passés à côté de quelque chose.

avatar_theudbald

theudbald

Citation de: Hexis le 14 novembre 2016 à 21:19:06
Baah  :-[  j'aurais jamais du écrire ça ; je venais de lire Mes étoiles noires à l'époque, alors je me suis pris pour un grand sociologue (et ça m'excitais d'écrire des pavés prétentieux)... Connerie. Mais ça va mieux depuis que je suis dans l'auto-dévaluation :)


mdr

Citation de: Hexis le 14 novembre 2016 à 21:19:06
En fait, c'est même bizarre que les elfes n'aient jamais construit de mafias ou de gangs soudés par leur communautarisme (les exemples manquent pas dans les sociétés réelles avec des minorités + ou moins "intégrées"). Quelque part c'est même incohérent. Les créateurs de l'univers sont passés à côté de quelque chose.


Il y a beaucoup d'exemple, mais il y aussi beaucoup de contre-exemple de minorité opprimé (voir sur le point de disparaitre) qui ne forme pas de "gangs soudés" (juste une communauté solidaire, comme les elfes citadins) ou qui ont besoin d'un "autre peuple" pour "survivre". Comme nos fameux natif canadien (opprimé, isolé, pas de "mafia" propre, toujours pauvre, pas de job important, ...).

Le problème des elfes citadins, c'est qu'ils sont bloqués entre deux monde et qu'il n'arrivent pas vraiment à choisir. Et pour constituer une mafia ou des Yakuza ou faut d'abord assimiler la culture humain (car dans l'ancienne tradition elfique, personne a entendu parler de mafia)

Et les elfes citadins sont pas prêt (dans la globalité) à s'intégrer aux humains (traitresse, tu as eu un enfant avec un humain !). Mais en même temps, il veulent pas vivre comme les Dalaciens. C'est pour ça que les progressifs, c'est des apathiques. Quand tu as le cul entre deux chaises, soit t'es mal installé, soit tu finis par tomber.




avatar_Hexis

Hexis

Citation de: theudbald le 14 novembre 2016 à 21:59:17
Comme nos fameux natif canadien (opprimé, isolé, pas de "mafia" propre, toujours pauvre, pas de job important, ...).

Le problème des elfes citadins, c'est qu'ils sont bloqués entre deux monde et qu'il n'arrivent pas vraiment à choisir. Et pour constituer une mafia ou des Yakuza ou faut d'abord assimiler la culture humain (car dans l'ancienne tradition elfique, personne a entendu parler de mafia)


Mais les natifs canadiens étaient parqués dans des réserves à l'écart de la société des colons, il me semble. À la différence des elfes qui vivent au coeur des villes humaines, et donc à peu près dans leur système, même s'ils sont en marge (surtout s'ils sont en marge).

et la mafia qui n'existe pas dans l'ancienne culture elfique... euh, on n'en sait rien puisqu'elle n'existe plus justement ;D et d'ailleurs les citadins n'y connaissent rien à part leur venadhal. En plus, ils ont même plus ou moins la même religion que les humains...
Je suis allé jeter un œil aux codex (ça fait longtemps), et j'ai retenu ces extraits : "La plupart sont devenus des membres productifs de la société, mais il subsiste parmi la communauté elfe une minorité d'insatisfaits. Ceux-là nous jettent leur mécontentement au visage en troublant l'ordre public de toutes les façons qu'ils trouvent.", "En ce lieu, nous sommes une famille. Nous nous entraidons.", en lisant ça et en pensant à des gangs elfes...  8) mmm, ça le fait.

Rraaah, j'ai envie de rejouer ma Garde citadine, maintenant !

Edit : je suis allé relire le premier post que j'avais fait sur le sujet histoire de me rappeler de comment "j'argumentais" à l'époque...


Bon dieu mais quelle honte....
Quand je pense que j'ai failli devenir un sjw... :'(

avatar_theudbald

theudbald

Les enfants étaient placés (presque toute l'année) dans des "pensionnats autochtone" (que les parents le veulent ou non) dont plusieurs sont en ville. Ils ont donc un contact direct avec la "civilisation" et la "religion" occidental.

Citation de: Hexis le 14 novembre 2016 à 22:16:13et la mafia qui n'existe pas dans l'ancienne culture elfique... euh, on n'en sait rien puisqu'elle n'existe plus justement ;D


Bien répondu ;D

Mais les elfes manque cruellement d'imagination.

Citation de: Hexis le 14 novembre 2016 à 22:16:13Ceux-là nous jettent leur mécontentement au visage en troublant l'ordre public de toutes les façons qu'ils trouvent.", "En ce lieu, nous sommes une famille. Nous nous entraidons.", en lisant ça et en pensant à des gangs elfes...  8) mmm, ça le fait.


Tout au plus quelques "rebelle" isolé. Je dirais même des "gangsters du dimanche" dui se la joue sans prendre de grand risque (il ne font que "troubler l'ordre").

Citation de: Hexis le 14 novembre 2016 à 22:16:13"En ce lieu, nous sommes une famille. Nous nous entraidons.", en lisant ça et en pensant à des gangs elfes...  8) mmm, ça le fait.


C'est une communauté solidaire, mais pas de type "gangster". Le prologue elfe citadin le montre très bien. D'un coté, tes en galère d'argent, tu dois partir pas de problème j'héberge ta fille sans discuter. On est sympa les uns avec les autres et je suis prêts à te filer un coup de mains. Pour te mariage j'te fait un cadeau même si je te connais pas vraiment, parce qu'en pauvre faut se soutenir. Mais après l'histoire du nobliau ont découvre une énorme "peur des flics".

Même chose dans DA2, les 2 elfes qui venge leur sœur sont obligé de se convertir au Qun (et il le font avec plaisir), seul à les protéger. Les elfes citadins aurait les cacher, ou tout du moins les exfiltrés de la ville, mais noooon, la solidarité s'arrête aux premiers problèmes.

avatar_Hexis

Hexis

Citation de: theudbald le 14 novembre 2016 à 23:25:01
Les enfants étaient placés (presque toute l'année) dans des "pensionnats autochtone" (que les parents le veulent ou non) dont plusieurs sont en ville. Ils ont donc un contact direct avec la "civilisation" et la "religion" occidental.

Ah bon ???
Et quand ils en sortaient ils allaient où ?

Citation de: theudbald le 14 novembre 2016 à 23:25:01
Tout au plus quelques "rebelle" isolé. Je dirais même des "gangsters du dimanche" dui se la joue sans prendre de grand risque (il ne font que "troubler l'ordre"). C'est une communauté solidaire, mais pas de type "gangster".

Certes, j'ai vu. C'était juste pour dire que les dev' auraient pu creuser là-dedans pour rendre la communauté citadine plus intéressante. Maintenant que j'ai ça en tête, je ne trouve pas très normal ce côté si docile des citadins.

avatar_theudbald

theudbald

Citation de: Hexis le 14 novembre 2016 à 23:37:29
Citation de: theudbald le 14 novembre 2016 à 23:25:01
Les enfants étaient placés (presque toute l'année) dans des "pensionnats autochtone" (que les parents le veulent ou non) dont plusieurs sont en ville. Ils ont donc un contact direct avec la "civilisation" et la "religion" occidental.

Ah bon ???
Et quand ils en sortaient ils allaient où ?


Faut encore qu'il en sorte (beaucoup de mort, et de traumatisme), mais quand ils en sortent, c'est pour vivre au milieu des canadiens (enfin vivre ... c'est vite dit, ce sont toujours des "sous-citoyens"). L'objectif du pensionnat et tout simplement de supprimer la culture autochtones au profit de la culture occidental pour une "meilleur intégration", mais ça a pas très bien fonctionné : http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/723529/pensionnats-autochtones-genocide-culturel-selon-commission-verite-reconciliation

Citation de: Hexis le 14 novembre 2016 à 23:37:29
Certes, j'ai vu. C'était juste pour dire que les dev' auraient pu creuser là-dedans pour rendre la communauté citadine plus intéressante. Maintenant que j'ai ça en tête, je ne trouve pas très normal ce côté si docile des citadins.


A Halamshiral, Celene à carrément mit le feu car on la disait trop "tendre" avec l'insurrection elfique. Barbecue géant pour tout le monde. Le bascloitre en lui même est conçut pour l'extermination facile de ces habitants. Dur de ne pas être docile dans ces conditions d'autant plus quand la peur du gendarme raisonne en toi.

De plus faut pas oublié que les elfes sont de par nature
un peuple d'esclave: Esclave de faux dieux, esclaves d'elfe de rang supérieur qui te marque pour bien stipuler que tes un esclave - ah ! les magnifique tatouage elfique - perdu sans leurs maitres les faux dieux, puis esclave des humains.

Bref, je pense que la docilité des elfes c'est quelque chose de génétique.



En haut