[spoiler possible] Les remarques de vos compagnons

Démarré par Tali, 08 décembre 2014 à 15:06:14

« précédent - suivant »
En bas
avatar_garrus_tali

Tali

Et je commence avec deux remarques de Bull qui m'ont pliés de rire.

Devant deux statues de hiboux : C'est hibou-rrifant !   ;D

Et à la porte du ponant avec un énième géant : Encore un géant ! Ils les prennent pour des bichons ou quoi ? Ces tévintards sont encore plus tordus que je ne le pensais.

avatar_Eirlys

Eirlys

Citation de: garrus_tali le 08 décembre 2014 à 15:06:14
Et je commence avec deux remarques de Bull qui m'ont pliés de rire.

Devant deux statues de hiboux : C'est hibou-rrifant !   ;D

Et à la porte du ponant avec un énième géant : Encore un géant ! Ils les prennent pour des bichons ou quoi ? Ces tévintards sont encore plus tordus que je ne le pensais.


Oui, je l'ai eue aussi la remarque sur les hiboux.  ;D

J'enchaîne avec encore des remarques d'Iron Bull et de Dorian.
Dorian : Enlevez votre épine de moi !
Iron Bull : Vicieux !
Dorian : Je parlais de votre épée !

Et une autre :
Iron Bull : Votre lame marche vraiment bien. Vous devez la polir souvent...
Dorian : Vishante dekafas (ou un truc du genre que je suppose être une insulte tévintide)
"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une, ni l'autre et finit par perdre les deux." Benjamin Franklin

avatar_Natara

Natara

08 décembre 2014 à 21:58:40 #2 Dernière édition: 08 décembre 2014 à 22:50:44 par Natara
Puisqu'on est dans le graveleux, à l'instant :

Cole : Il est gros votre couteau.
Blackwall :Hum !  C'est une épée...
Cole : Elle est plus grosse que la mienne !
Blackwall : Epargnez moi ce genre de détail...

Transcription approximative (je me souviens plus exactement) :
Blackwall : Solas, j'ai une question de la part de Sera.
Solas : Venant d'elle, ça va encore être une question déplacée...
Blackwall : Vous allez souvent dans l'immatériel ?
Solas : Oui.
Blackwall : Vous avez sympathisé avec des esprits ?
Solas : Plus ou moins, oui.
Blackwall : Est-ce que vous êtes déjà allé plus loin ?
Solas : Où voulez-vous en venir ?
Blackwall : Est-ce que vous êtes tombé amoureux ? Est-ce que vous... hum... l'avez fait ?
Solas (gêné): Mais heu, non enfin ! Je vous est déjà dit qu'avec l'immatériel c'est compliqué.
Blackwall (triomphant): Hahaaaaa vous l'avez fait !
"Fuck the Divine... Erm...  I'm certain the Divine is a perfectly nice person." - Fiona - Dragon Age : Asunder

avatar_Eirlys

Eirlys

Citation de: Natara le 08 décembre 2014 à 21:58:40
Puisqu'on est dans le graveleux, à l'instant :

Cole : Il est gros votre couteau.
Blackwall :Hum !  C'est une épée...
Cole : Elle est plus grosse que la mienne !
Blackwall : Epargnez moi ce genre de détail...

Transcription approximative (je me souviens plus exactement) :
Blackwall : Solas, j'ai une question de la part de Sera.
Solas : Venant d'elle, ça va encore être une question déplacée...
Blackwall : Vous allez souvent dans l'immatériel ?
Solas : Oui.
Blackwall : Vous avez sympathisé avec des esprits ?
Solas : Plus ou moins, oui.
Blackwall : Est-ce que vous êtes déjà allé plus loin ?
Solas : Où voulez-vous en venir ?
Blackwall : Est-ce que vous êtes tombé amoureux ? Est-ce que vous... hum... l'avez fait ?
Solas (gêné): Mais heu, non enfin ! Je vous est déjà dit qu'avec l'immatériel c'est compliqué.
Blackwall (triomphant): Hahaaaaa vous l'avez fait !


J'ai eu la première mais pas la deuxième. Faut dire que je prends presque jamais Blackwall et Solas en même temps.
"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une, ni l'autre et finit par perdre les deux." Benjamin Franklin

avatar_Eirlys

Eirlys

Nouvelles remarques de Bull devant un morceau de statue représentant une main :

"Vous voulez un coup de main ? "rit""

Ah, ce que j'adore ce mec !
Et j'ai eu aussi la remarque sur les géants et les bichons ! xp
"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une, ni l'autre et finit par perdre les deux." Benjamin Franklin

avatar_Natara

Natara

CiterCullen : Il faudrait que je jette un œil aux trébuchets, cela fait un moment que je ne les ai pas recalibrés.
Léliana : Encore ? Combien de fois allez-vous faire ça ?


Evidemment, je n'ai pas pus m'empêcher de penser à Garrus et ses recalibrages :p
"Fuck the Divine... Erm...  I'm certain the Divine is a perfectly nice person." - Fiona - Dragon Age : Asunder

avatar_garrus_tali

Tali


avatar_Eirlys

Eirlys

On continue dans le graveleux :

Iron Bull : Vous savez ce qui me manque le plus de Par Vollen ? Les Bananes. Elles sont plus grandes, plus mûres et plus courbées.
Blackwall : Vous parlez des fruits ? Je vous en prie, dîtes-moi que vous parlez des fruits.
"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une, ni l'autre et finit par perdre les deux." Benjamin Franklin

avatar_Natara

Natara

Citer*au cours d'une scène franchement géniale, après que mon inquisitrice ait raconté une histoire*
Cole : J'ai bien aimé le passage avec les lapins, on ne parle pas assez souvent des lapins !



Haaaaa ! Bah voilà, maintenant je sais pourquoi je l'aime bien ce brave Cole :)
"Fuck the Divine... Erm...  I'm certain the Divine is a perfectly nice person." - Fiona - Dragon Age : Asunder

avatar_Gyapple

Gyapple

Encore du Bull et du Dorian, haha. Ce ne sont pas les véritables retranscriptions (je n'ai pas noté au moment où il y a eu le party banter mais c'était à peu près ça  ;D)

[...]

Dorian (concernant le fait qu'il soit un mage et que ceux-ci ne sont pas franchement biens vus du côté Qun) : qu'est ce que vous allez faire? M'enchaîner?

Bull : Je vous paierai un repas d'abord.

Dorian : Pour ensuite me coudre la bouche?

Aaaaah ces deux là  8)
" As-tu peur Pirate? "
[...]
"Cela ne fait qu'augmenter mon appétit."

Blog sur les jeux-vidéo, let's go! http://geekypomme.blogspot.fr/

Twitter aussi juste là, BECAUSE @RavenPomme

avatar_Natara

Natara

Cole : "Les écureuils me voient."


Je ne sais pas ce que c'est censé m'apprendre, m'enfin, ce brave petit aime les lapins et les écureuils, pour moi c'est 2 bonnes raisons de l'apprécier.
"Fuck the Divine... Erm...  I'm certain the Divine is a perfectly nice person." - Fiona - Dragon Age : Asunder

avatar_Natsumi

Natsumi

02 janvier 2015 à 01:26:52 #11 Dernière édition: 02 janvier 2015 à 01:34:56 par Natsumi
Il y a trop de party bander qui m'ont fait rire pour m'en rappeler de chaque spécifiquement... J'ai trouvé que les dialogues étaient vraiment bien construit, en fonction de l'origine et l'alignement du personnage. J'ai autant apprécié les discussions amicales (Iron Bull et Sera), que les prises de bec (Cassandra et Varric).
As I recall, close the door and throw away the key was the templar plan B

avatar_alain

alain

Cassandra: Dans les ténèbres, sans peur.
Sera: Au coin de la rue, sans beurre !
Cassandra: Que le Créateur nous protège.
Sera: Tout ça parce que vous aimez pas le beurre.


Sera: Rose ! Non, non-non, attendez... œuf de rouge-gorge !
Cassandra: C'est un nouveau jeu ?
Sera: J'essaye de deviner la couleur de votre culotte.
Cassandra: Je ne porte pas de "culotte" !
Sera: Vous avez tous entendu ça ?


Iron Bull: Hé, Solas, ça vous arrive de faire semblant de pouvoir voler dans l'Immatériel ? D'agiter les bras et de filer à toute vitesse, et puis de vous taper deux-trois jolies filles immatérielles ?
Solas: Non. Ce genre de comportement attire l'attention des démons.
Iron Bull: Décidément, ces démons foutent tout en l'air.


Varric : Cassandra, vous ne pouvez plus vous passez de moi !
Cassandra : Comme de l'herpès génital.


Sera (en passant en "santé faible") : Je veux rester en vie, merci.


Iron Bull: Les nains sont pas censés avoir de la barbe, ou au moins une moustache ?
Varric: Je compense ailleurs.


Sera : Tous les Gardes des Ombres ont une barbe ?
Blackwall : Non juste moi. J'ai volé toutes les barbes et le pouvoir qu'elles contenaient. il ne peut y en avoir qu'une.

;D
"Non mais c'est quoi ce bordel, les aventure de l'inquisitrice Lavellan !"

avatar_Morga

Morga

J'ai beaucoup joué avec le "couple" Bull et Varric ainsi que le "couple" Varric et Casandra.
Je dois dire que j'ai pas mal ri à leurs conneries, comme celui de l'herpès et celui de la barbe. ;D

Si vous rajoutez à ce mélange un brin de Dorian, c'est les fous rire assurés.

- Vous, et Alistair...?

- Alistair est un idiot, ouais c'est mon idiot

avatar_alain

alain

12 janvier 2017 à 18:52:44 #14 Dernière édition: 12 janvier 2017 à 21:26:47 par alain
Le monologue de Cassandra à la fin du DLC Intrus, juste énorme (surtout quand elle imite la voix de tout les personnages ;D).

En spoil au cas ou :

Oh ! Qu'est-ce que c'est ? Un nouveau livre ?

"Non mais c'est quoi ce bordel ?".

Franchement, Varric, qu'est-ce que c'est que ce titre ? C'est lamentable.

"Le ciel remuait comme une mer déchaînée lors d'une nuit noire et orageuse. Au centre se trouvait une brèche béante menant au trou du cul du monde. Une brèche qui recracha beaucoup de choses ce jour-là: des comètes, des démons... Et tout un tas de problèmes."

Oh, ça parle de l'inquisition !

"Le brouhaha tranchait le silence comme le Carta tranche un débiteur. Dans la taverne, Jenny la rousse me scruta de haut en bas. Surtout en bas. "Je déconne pas, sale tordu," dit-elle en gesticulant avec un sandwich qu'elle mâchait d'un air hautain. "Écrivez pas ça. Allez vous faire trousser !" Sera faisait entendre les sous-entendus, ce qui me convenait parfaitement."

"L'Enchanteresse de la cour entra d'un pas fluide, telle une goutte de poison qui se propage dans un verre de vin. Elle me toisa du regard. "Ravie que vous ayez pu venir, trésor, dit-elle. Je suis Madame de Fer, la personne la plus terrifiante que vous rencontrerez de toute votre vie."

"Léliana serra Alphonse dans une étreinte aussi chaleureuse que le baiser d'un serpent. "J'ai toujours su que je pouvais compter sur votre soutien." Quand le comte sentit la morsure de la fléchette empoisonnée, il était déjà trop tard. "Même si vous devez... y laisser la vie."

"Des gouttes de pluie luisaient sur le médaillon que Blackwall empoignait fermement. "Les ailes de bravoure d'argentite. Elles ne veulent rien dire." Il jeta la médaille au sol, sur la terre froide et indifférente. "Vous ne savez pas ce que j'ai fait ! Vous ne savez rien de moi !"

*soupire* C'est tellement romantique !

"Cole se déplaçait comme une ombre qui se déplacerait elle-même comme un couteau, une ombre coiffée d'un chapeau où les rêves venaient mourir. "C'est une énigme, murmura-t-il. Une énigme froide qui vous ronge l'esprit, mais vous vous sentirez mieux quand elle aura disparu."

Ça a autant de sens que tout ce que Cole raconte.

"Placez-vous votre Messagère au-dessus de la loi, ambassadrice ?" "Quelle loi ?" Les yeux clairs de Joséphine luisaient de colère. "La loi brisée par la rébellion, la guerre civile, les impôts ? La loi, c'est nous !"

"Nous avons laissé notre empreinte à l'Inébranlable, mais l'excitation était encore palpable... Notamment avec Harding. "Si je vous comprends bien, je peux vous offrir un verre ?" "Si vous me compreniez vraiment, vous m'en offririez deux."

Qu'est-ce que c'est que cette histoire ?

"Iron Bull était un tas de muscles aux cornes si grandes qu'on aurait pu y pendre une tapisserie. Il avait un œil aux aguets et l'autre voilé par un cache-œil, tels les vieux péchés d'une sœur chantriste. "Venez, aboya-t-il en entrant dans la pièce sans se retourner. La danseuse aux gros nichons sera sur scène dans cinq minutes."

C'est... c'est tout à fait ça.

"Le commandant avait la tête d'un templier qui a vu le pire de l'humanité, mais qui prend quand même le temps d'avoir toujours une coiffure impeccable. "Ce n'est pas une simple guerre," dit-il en lançant un regard d'acier semblable à une lame émoussée. "C'est la seule guerre."

Cullen ! Ça c'est Cullen !

"Le mage affichait un sourire à la fois séduisant et méprisant, entretenu par des millénaires d'élitisme tévintide. "Je m'appelle Dorian, dit-il en lançant un regard noir. D-o-r-i-a-n. Écrivez-le sans faute, tête d'emplâtre, ou je vous transforme en crapaud."

En crapaud ? Ce n'est pas très crédible.

"L'elfe chauve tournoya, son bâton de mage crépitant dans un bruit de tonnerre. "Vous êtes fou !" hurla le templier rouge, horrifié. Le clair de lune étincelait sur ses oreilles effilées comme la lame d'un couteau. "Mieux vaut s'éclipser discrètement que brûler à grandes flammes."

Franchement, Varric.
Attendez je suis où moi ? Je... Aah me voilà !

"La chercheuse agrippa ma veste, versant des larmes aussi désespérées que pitoyables. "Varric, je me suis trompée sur toute la ligne, sanglota-t-elle. Est-ce que vous trouverez dans votre noble cœur la force de me pardonner ?"

Ce nain, il.... Il m'a mise dans son livre ! *glousse* Je suis dans le livre ! Je vais lire ce bouquin en long en large et en travers !
"Non mais c'est quoi ce bordel, les aventure de l'inquisitrice Lavellan !"

En haut