22 juillet 2018 à 16:34:40

Nouvelles:

Forum en cours de rénovation, désolé pour les perturbations ! [Natara]


Les romances

Démarré par Gilthonniel, 19 décembre 2012 à 20:06:08

« précédent - suivant »
En bas
avatar_Karyah

Karyah

Oh ! Du coup ça m'intéresse d'avoir du spoil pour une fois :) Si tu pouvais donner quelques informations s'il te plait ! Comment ça se passe, s'il faut faire des choix en particulier, dans quelles conditions on a le "cadeau"...
Qui est un enfant si je ne dis pas de bêtise. Est-ce que ça change beaucoup de choses dans les opus suivants ?

Tout ça tout ça !

avatar_Archaos

Archaos

Au retour à Orzammar :
Modra engueule le personnage (nain noble) car elle est en ceinte de lui et qu'au lieu d'avoir un bâtard royal elle a un bâtard de banni. Il est par la suite possible de confier la mère et l'enfant au nouveau roi.
Mes aides de jeu pour le RPG papier Dragon Age et autres JdR.

avatar_Sohor

Sohor


Il fallait que je réponde.

Actuellement en pleine partie d'Origins (oui je les fais tous en boucle), j'ai décidé de ne pas romancer Alistair (ça fait du bieeeeen) mais d'être plus ou moins sympa avec tout le monde dans un premier temps.
C'est là que je découvre à mon grand désarroi que Léliana me fait du rentre dedans comme c'est pas permis. En fait j'ai l'impression que si on ne fait rien d'autre que d'opter pour une amitié simple, son discours semble véritablement s'orienter vers autre chose et que c'est elle qui se fait des idées.
Comment? Simplement en étant curieuse et pas trop agressive avec elle. Et lui refourguer deux ou trois cadeaux pour alléger l'inventaire. C'est suffisant pour qu'elle se pâme.
C'est d'autant plus perturbant si l'on considère la Léliana d'Origins comme une petite soeur plutôt qu'autre chose.
Toujours est-il qu'ils lui ont infusé un caractère à la limite du besoin affectif, du moins c'est là mon impression, à sa façon d'en venir à des sous-entendus demandes manifestes alors que j'avais simplement été ... enfin, normale, sans plus.
Il en a résulté  une scène d'explication sentimentale presque surréaliste vu le contexte 'Garde des ombres, mes sentiments, j'ai cru que ... non ce n'est pas la première fois qu'on me rejète' ... maiiis c'est quoi ça, d'où ça sort, tout ça ? :(
Et ma grande pote Morrigan qui me signifie clairement que je roucoule alors que non, j'étais à mille lieues de ... oui j'étais morte de rire.

Je ne sais pas si d'autres ici ont eu la même impression mais Léliana semble clairement brûler les étapes. Et dire qu'elle est d'emblée endurcie dans Inquisition, c'est vraisemblablement l'un des personnages les plus changeants de la saga.


Blackwall alias Thom Rainier est incontestablement la meilleure chose dans la vie, mieux que d'écraser mes ennemis et d'entendre les lamentations de leurs femmes.

avatar_Kurogrin

Kurogrin

Je te réponds Sohor parce que je n'ai fait Origins qu'une seule fois pour l'instant mais oui, moi aussi j'ai eu droit à ce moment gênant avec Léliana alors que j'étais en romance plutôt claire avec Zévran. Puisque j'ai tout fait à l'envers en découvrant DA avec Inquisition, j'ai été d'autant plus surprise du caractère de Léliana dans Origins. Elle est tellement loup solitaire dans Inquisition que c'était fou de la voir en mystique avec déficit d'attention...

Qu'est-ce qu'il s'est passé exactement pour Léliana durant cette dizaine d'années qui séparent les deux opus ? Je n'ai pas toutes les pièces du puzzle car j'ai lu quelque part qu'on la croisait dans DA2 mais je n'y ai pas encore eu droit. Par contre, dans un des premiers dialogues avec Léliana dans Inquisition, elle confie qu'elle était au plus bas avant d'entrer au service de la Divine Justinia. Je me demande vraiment ce qui lui est arrivé, et je m'interroge aussi sur l'impossibilité de la romancer dans Inquisition.
« Vous connaissez mieux que personne le fardeau d'un titre qui devient votre nom. »

avatar_Sohor

Sohor


Dans le 2 on la voit trois fois, les deux premières sont trop brèves pour nous permettre de nous faire une opinion et la dernière est un peu plus ... intéressante (mais je vais éviter de spoil).

Quand à l'impossibilité de la romancer dans Inquisition ... c'est déjà une romance disponible pour Origins et ça voudrait dire que Léliana pourrait potentiellement vivre un truc avec notre garde ou notre inqui, ça ils ont l'air d'éviter. Si un personnage est romançable dans un opus, il ne l'est pas dans les autres, à chaque volet son panel de choix.
Sinon (entre autres soucis) ça signifierait deux Léliana différentes, une qui n'a pas été avec le ou la garde et qui se retrouve dispo, et une qui l'a aimé, qui y pense toujours donc c'est mort pour l'inquisiteur.trice, ajoutons à cela la même chose pour les autres personnages romançables ...  c'est extrêmement compliqué à gérer sur trop de fronts différents (dialogues, caractères, impacts, etc) sans compter le coté 'réchauffé' même si le personnage évolue.

Je présume aussi que beaucoup de pièces du puzzle se trouvent dans les ouvrages Asunder et l'Empire masqué.
Blackwall alias Thom Rainier est incontestablement la meilleure chose dans la vie, mieux que d'écraser mes ennemis et d'entendre les lamentations de leurs femmes.

avatar_Natara

Natara

Léliana n'est pas présente dans l'Empire masqué (de mémoire, ou alors de manière complètement anecdotique), en revanche, bien qu'elle n'y fasse que quelques interventions, elle a un rôle majeur dans Asunder qui permet clairement de voir une partie de son évolution. Elle se retrouve confrontée à des événements qui vont la faire mûrir.
"Fuck the Divine... Erm...  I'm certain the Divine is a perfectly nice person." - Fiona - Dragon Age : Asunder

avatar_Sohor

Sohor


Merci pour ces précisions qui inclinent davantage à sonder les bas-fonds du net à la recherche de ces oeuvres :)

Une excellente chose cependant, ils ne laissent rien au hasard, tout est explicable.
Blackwall alias Thom Rainier est incontestablement la meilleure chose dans la vie, mieux que d'écraser mes ennemis et d'entendre les lamentations de leurs femmes.

En haut