25 Janvier 2022 à 02:11:55

Nouvelles:

Forum en cours de rénovation, désolé pour les perturbations ! [Natara]


Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.

Messages - Natsumi

16
Au cas où ça aurait échappé à certains, la réponse est dans ce dossier ;) : http://www.dragonagesaga.com/forum/index.php/topic,449.0.html
17
Hexis, c'est un point de vue vraiment intéressant que tu amènes ici. Je n'avais jamais pensé à ce parallèle, mais ça se tient vraiment.

Je pense effectivement qu'être dans l'anticipation n'est pas la solution. Exterminer les synthétiques par crainte d'un soulèvement, ou enfermer les mages par crainte de débordements.  Tu l'as très bien exprimé, le problème majeur c'est bien la peur. La peur que les mages se transforment en abomination, la peur d'être apaisée... Les peurs mutuelles poussent les deux partis à se radicaliser pour faire entendre son point de vue et faire appliquer les solutions qu'il pense la plus adaptée.

Pour moi, les Cercles ne sont plus une solution, mais le Collège des Mages me paraît bien plus approprié. En effet, la magie est dangereuse, pour les gens du commun mais avant tout pour le mage lui-même, je pense que les laisser libres dans la nature n'est pas non plus la solution. Il leur faut des endroits où ils pourraient apprendre librement à maîtriser leur don, être informés sur les mauvais usages de la magie... Une école en somme, un mix entre Poudlard et l'Académie Grissom , où ils viendraient de jour apprendre l'art de la maîtrise magique et pourraient sortir le soir et les week-ends voir leur famille / ami.
18
Contre. Fondamentalement.

Pour moi, à partir du moment où tu parques une espèce ou une classe sociale dans un endroit à part du reste de la société, c'est la preuve d'une terrible dérive sociale.
Je pense effectivement que cela fait reflet à notre société actuelle, et dans l'univers de Dragon Age comme dans notre monde, je pense que cela n'engendre qu'encore plus de ressentiments et d'inégalités.

Mais sinon, je voudrais dériver un petit peu sur les elfes, vu que vous êtes nombreux à dire que vous n'aimez pas les elfes dans DA. Pour ma part, c'est justement le statut qu'ils ont qui me fait adorer DA.

Je trouve génial que, contrairement à la majorité des oeuvres d'héroic fantasy, les elfes ne soient pas de superbes créatures diaphanes, pures, immortelles, intelligentes et respectées. J'adore le fait que c'est une civilisation qui avait autrefois un rayonnement mondial de part leur culture et leur mode de vie, et qu'aujourd'hui ils se soient faits "bouffés" par les humaines. L'essence même de leur race a été réduit à néant car ils n'ont pas su riposter / s'adapter / évoluer à temps. Aujourd'hui il ne reste plus que des simulacres de l'ancienne société elfe, et je suis sûre que les anciens elfes auraient honte de voir leurs congénères actuels. Des pariats de la société, ou des nomades qui s'accrochent désespérement à des bribes du passés, en total rejet et décalage du monde qui se développe.

Bref, pour moi les elfes sont essentiels au folkore, justement à cause de cette place "bâtarde" qu'ils occupent, car ils reflètent un véritable problème social, et les discriminations qu'ils subissent peuvent faire comprendre leurs réactions souvent, voir carrément à côté de la plaque.
19
 
Cela fait deux mois que Dragon Age : Inquisition est sorti, et la majorité d'entre vous a déjà terminé le jeu, voir l'a exploré plusieurs fois. Beaucoup d'encre a coulé sur le forum concernant la fin, souvent mentionnée avec déception ou amertume... Bioware nous avait promis 40 fins, mais qu'en est-il réellement ? Dragon Age Saga vous propose de faire le point sur les différentes variations des fins. 

Si d'après le titre vous ne l'aviez pas encore compris, ce dossier comporte de très gros spoilers sur Dragon Age : Inquisition et vous révélera tout des fins, donc si vous n'avez pas encore bouclé le jeu, nous vous conseillons de passer votre chemin !


Cliquez ici pour accéder au dossier
[/url][/size]

De votre côté, quelle est votre fin canon ? A la lecture de ce dossier, allez-vous retenter une partie afin de faire d'autres choix pour avoir une fin spécifique  ;) ?
20
Plus que des templiers pour un avoir un rôle de "répréhension", je verrais plutôt une sorte de faction interne aux Collèges des Mages, qui gérerait en interne les soucis / débordements / d'autres mages. Après tout, qui mieux de placé qu'un mage pour maîtrise et faire revenir dans le droit chemin un mage renégat ?
21
On n'envoie pas Corypheus dans l'Immatériel, on l'annihile puis on referme la brèche de l'Immatériel (du moins c'est ce que j'en ai compris). Par rapport à la surprise, je pense que c'est juste en France car il n'y a absolument aucune inos sur les sites internationaux... Donc je doute fort que ça soit l'annonce d'un add-on ou d'un DLC.
22
Pour ma part, je jouais en VO, et si je me suis arrêtée pour écouter pour écouter les chansons, je n'ai pas vraiment fait attention aux paroles donc ça ne m'a pas spoilé... Mais c'est clair que quelqu'un qui serait très attentif se verrait ruiner le jeu à cause d'une barde médium ;).

Une autre critique que je pourrais émettre : avec du recul, le jeu est hyper complexe  pour les néophytes de l'univers, je pense que certains nouveaux joueurs n'ont pas dû accrocher au jeu à cause du tissu complexe d'histoires derrière DAI. Moi-même à certains moments je me sentais larguée car je n'avais pas lu les bouquins (Cole, Gaspard, Célène...). Depuis, j'ai commandé le dernier bouquin paru chez Milady, ça devrait m'aider à mieux appréhender ma future partie !
23
Pour ma part je suis encore sous l'enthousiasme de la fin de ma première partie, donc je ne suis peut-être complètement objective. Généralement, il me faut jouer une deuxième fois pour me faire un véritable avis.

Mais pour ma part j'ai ADORE ce jeu, du début à la fin. J'ai été transporté pendant des centaines d'heures dans un Thédas plus vivant que jamais, et j'ai été totalement prise dans les rangs de l'Inquisition.

Les points forts (dans le désordre, ça n'est pas un top) :
- Les graphismes et la diversité des lieux. Je ne le répéterais jamais assez, j'ai trouvé les graphismes fabuleux. Les environnements sont travaillées et détaillées, on alternes de plaines verdoyantes à des déserts, en passant par des cimes enneigées et des villes fortifiées. Après DAII qui était le jeu le plus plat au monde, ici tout semble vivant : la végétation bouge, la faune fait très réel dans son comportement (les "proies" qui s'enfuient à notre arrivée et les prédateurs qui attaquent ; les boucs qui évoluent en troupeau alors que les fennec se la jouent solitaire). Je me suis arrêtée plusieurs fois dans des zones pour faire ""ahh, c'est joooooooooli !". Enfin, sur Xbox One, je n'ai eu aucun ralentissement et j'ai bénéficier d'une qualité d'image incroyable.

- La durée de vie : 103 heures sur ma première partie, sans parler du nombres d'heures perdues à essayer de vaincre ces satanées dragons. Et encore, je n'ai pas complété toutes les collections, j'aurais encore pu parcourir Thédas des heures entières.

- Les personnages : c'est le point fort de Bioware, et là encore je n'ai pas été déçu. Conseillers inclus, c'est le jeu Bioware où l'on a le plus de compagnons (13 contre 12 dans ME2). Et, si j'ai bien sûr mes favoris, j'ai trouvé que chaque personnage avait bénéficié d'une écriture aboutie. Ils ont chacun leur tempérament, leurs histoires qui fait qu'ils ont des opinions plus ou moins affirmés et radicales sur certains sujets. Certains sont dévoués à  la cause de l'Inquisition, d'autres sont là avant tout pour servir leur intérêts. Bref, je les ai adoré, ils avaient une réelle profondeur et de réelles motivations. et je salue les party banter qui m'ont fait explosé de rire ! Enfin, j'aimais déjà les conseillers avant de les rencontrer dans le jeux, et leurs personnalités et leurs actions en font pour moi des pilliers du jeu.

- La musique : ah, Trevor Morris  :-*. Je faisais partie de ceux qui été heureux que Bioware ait raccroché Inon Zur. J'avais adoré son travail sur DAO, mais il faut avouer que sa participation sur DAII manquait cruellement de saveur (à part le main theme et le theme de Fenris, je ne me rappelle d'aucune piste). J'aimais déjà le travail de Trevor Morris, et là selon moi il s'est surpassé. La musique est juste épique, et illustre parfaitement le jeu. Nous avons des pistes background -surtout celles des affrontements- qui rythment à merveille le jeu, et des pistes grandioses qui instaurent dès les premières secondes une ambiance particulières (Alexius, Adamant Forteress...). Et bien, évidemment, le thème principal est LA CLAQUE intersidérale de ce jeu. Je ne m'en lasse pas, et j'ai toujours autant de frissons quand je l'écoute.

- La table de guerre : j'ai adoré être à la tête de l'Inquisition, déjà parce que c'est la classe d'avoir sa propre forteresse (mais ça j'y reviendrais dans les points négatifs). Mais j'ai surtout adoré les missions annexes de la table de guerre. Au début j'avais peur que ça soit lassant car pas très rythmé, mais je me suis vraiment prise au jeu de devoir prendre des décisions de Skyhold sans parcourir le monde. J'ai souvent hésité pour savoir quelles ressources envoyer s'occuper du problème, parfois j'ai récolté des surprises, d'autres fois j'ai fait les mauvais choix (j'ai notamment anéanti les Gardes des Ombres d'Orlaïs contre les Venatori). J'ai vraiment aimé ce système.

- Le jugement : De même, j'ai adoré les sentences rendues lors des jugements. Cela m'a aussi posé de longues hésitations : est-ce que je me venge où est-ce que je l'utilise ? L'inquisition ne bénéficierait-elle pas d'un espion venatori, ou l'on ne peut prendre ce risque et il faut l'abattre maintenant ? Bref, les jugements étaient des grands moments pour moi.

- la romance avec Cullen : ENFIIIIIIIIIN ! Depuis les années que je voulais romancer le templier, mon rêve est enfin devenu réalité. J'attendais beaucoup de la romance, et elle a été à la hauteur. La douceur, la maladresse, la passion entre Cullen et ma mage, je l'ai vécu à fond. J'ai aimé leurs longues discussions et comment on pouvait placer quelques petits flirts, pour finalement aboutir à la relation. Contrairement à beaucoup, j'ai aussi apprécié le fait que la scène de sexe n'arrive pas à la fin : c'est vrai, pourquoi toujours attendre la veille de la fin du monde pour s'envoyer en l'air (cf les Mass Effect où la scène de sexe est toujours avant l'enclenchement de la dernière mission)? Et enfin, c'est un détail mais qui m'a vraiment ravi, j'ai ADORE pouvoir revenir l'embrasser quand je voulais. Honnêtement, mon Inquisitrice était toujours heureuse de rentrer à Skyhold, car après le traditionnel tour des compagnons, elle passait en secret voler un baiser à son Commandant... Awwwwwwwwwwwwwwwww !
Concernant les autres romances, je lis que vous êtes assez déçu sur la profondeur. Je ne les ai pas eu mais j'ai vu la plupart en vidéo sur youtube... Qualitativement je ne saurais pas dire car je pense qu'il faut les jouer pour vraiment les apprécier -mais j'ai aimé ce que j'ai vu de Dorian et Cassandra-, mais quantitativement, j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup plus d'échanges et de cinématiques que dans les autres jeux. Alors, certes, avec les annonces grandiloquentes de Bioware certains pouvaient s'attendre à plus (car pour les romances qui dépassent totalement ce qui a été fait auparavant il va falloir repasser selon moi), mais moi, la romance de Cullen m'a comblé !

- Les choix : contrairement aux jeux précédents où les choix étaient vite pris / avaient peu d'impact, ici j'ai eu plusieurs cas de conscience au moins de choisir. Déjà par rapport aux missions de la War Table, mais aussi tous les choix avec la roue "orange".

- Les fins : si on zappe le combat final d'une nullité assez affligeante, j'ai adoré le retour à Skyhold sous les acclamations, le câlin de Cullen (awww) le petit banquet, et le lever du soleil sur Skyhold avec Cullen... Ainsi que l'épilogue, qui soulève des milliers de questions, qui m'a frustrée, et qu'après réflexion j'adore. Il ouvre la porte sur un terrain encore jamais abordé dans Dragon Age : l'existence de véritables Dieux Elfiques. Et ça, juste WAOUH ! En revanche, en vous lisant, c'est vrai que je m'interroge sur la fin. Pour ma part j'ai vu Flemeth prendre possession du corps de Solas, mais en revoyant la scène, ça pourrait aussi être le loup implacable qui tue Mythal... Mais le mystère entourant Flémeth me fait dire que c'est la première théorie qui sera la bonne.


Les points négatifs :
- L'inventaire : trop fouilli, trop compliqué... Je n'ai pas saisi grand chose du crafting et des améliorations, donc je n'équipais que les armures et les armes. Vis-à-vis de ces dernières, j'ai apprécié le fait que chaque armure ait un rendu différent en fonction des compagnons. Et surtout, merci Bioware d'avoir donné des tenues stylées pour le mages et pas ces affreuses robes comme dans DAII.

- Les coiffures : j'ai pas encore fait d'Inquisiteur, mais pour les Inquisitrices, c'est une vraie blague... Une dizaine de coiffure dont 5 coiffures "rasées" et des coiffures du plus mauvais goût... Je sais que les cheveux longs sont difficiles à réaliser mais on aurait au moins pu avoir des franges et des queues de cheval non ? Et puis je veux des cheveux longs pour ma Qunari, comme elle (http://img3.wikia.nocookie.net/__cb20140116112250/dragonage/images/5/53/Rasaan_Library_Edition.png)

- Le levelling : Bioware avait annoncé que plus on avancerait, plus on découvrirait des ennemis puissants, notamment dans les zones reculées. Mais il me semble qu'il n'en ai rien... Dans les zones, les niveaux des ennemis sont pré-établis, et ils n'évoluent pas en fonction de votre niveau. Après avoir fait la chasse à quelques dragons, je suis retournée à l'exploration de zone encore non parcouru (le boscret, les plaines sifflantes)... J'étais niveau 18 et je suis tombée sur des ennemis niveaux 11, la loose ultime. D'autant plus que tuer des ennemis inférieurs à 3 niveau ne donne aucune expérience, donc j'alignais les cadavres pour pas d'expérience et des objets de niveaux ridicules pour mes persos. Même en augmentant temporairement la difficulté dans ces zones, ce n'était pas très motivant niveau challenge.

- La personnalisation de Skyhold : j'ai été déçu du peu de personnalisation possible en dépit de ce que Bioware avait annoncé... Je pensais que la forteresse allait évoluer en fonction de l'orientation de l'Inquisiteur, qu'en amassant assez d'argent on aurait pu vraiment tout modifier, tout améliorer... Et ben non. Surtout, j'ai trouvé abusé de devoir choisir entre différentes améliorations et de ne pas pouvoir avoir les deux... Moi je voulais mon infirmerie ET mon camp d'entraînement... Et je voulais ma tour des mages ET ma tour des templier, pas l'un ou l'autre !

- Les villes : j'ai été déçu sur un monde aussi ouvert et fouillé de ne pas trouver de véritables villes. Orlais n'est qu'une succession d'échoppes sans grand intérêt pour flâner, et une fois nettoyées, on n'a pas non plus d'intérêt à retourner dans les bâtisses des Tombres Emeraudes. Au final, il n'y a que Golefalois qui m'a contentée, et c'est assez peu je trouve. J'aurais aimé des énormes villes, avec des boutiques, des bars, des bordels, des concerts, des combats de rue...

- Le combat final... L'affrontement contre Corypheus m'a laissé perplexe, de par sa facilité et sa linéarité. Après avoir vaincu les 10 Dragons de Thédas (j'ai galéré pour ceux de l'Emprise du Lion, croyez-moi... Et pourtant j'avais baissé la difficulté à facile  :-[)... Je m'attendais à quelque chose d'épique et de grandiose. Et bien non, c'est un affrontement des plus basiques. Surtout, je reproche le manque de stratégie, et surtout que l'on ne suive que l'Inquisitrice et 3 compagnons. Je pensais que Bioware avait compris que les joueurs aimé partir au combat avec tous les membres de recrutés( DAO, ME2, ME Citadelle). Et ben non ! Pourtant, il y avait tellement de potentiel ! Même sans diriger l'armée absente car en route des terre d"arbor, on aurait pu imaginer les compagnons tenant des positions au sol contre les engeances / templiers rouges, pendant que l'Inquisitrice et ses compagnons les plus fidèles affrontent l'une des plus grande menace de Thedas...

Pour l'instant c'est tout ce qui me vient à l'esprit, mais j'ai l'impression d'oublier beaucoup de choses... Je compléterais sûrement cette liste dans quelques temps ;)
24
Tout d'abord, je vous ferez bien un screen de mon Inquisitrice mais je joue sur console et la qualité de la photo d'un écran est vraiment moche... Donc il vous faudra de l'inmagination ;) !

J'ai donc incarné (comme 80% des joueurs je crois), Lyanna Lavellan, une elfe dalatienne mage. Son visage est fin, elle a de longues oreilles pointues, a les cheveux blonds pâles et les yeux violet cobalt. C'est la première fois dans un jeu vidéo que j'incarne un personnage blond !

Au niveau du caractère, elle est plutôt cynique, mais sait aussi être conciliante avec les personnes qu'elle apprécie, ou au contraire ne pas hésiter à aller au conflit pour défendre son opinion. Très vite, elle tombe sous le charme du Commandant Cullen... Depuis des ANNEES que j'attendais cette romance, j'ai été comblé. J'ai adoré, la douceur, la maladresse et la passion de cette romance, exactement ce que j'en attendais. De plus, j'ai aimé cette petite "dualité" qu'il y a entre le fait qu'il soit un ancien templier qui avait détesté les mages, et le fait qu'elle soit elle-même mage et puisse représenter une mage pour lui. La scène du lyrium était juste parfaite.

Au niveau des compagnons, j'ai été très agréablement surprise par tous. Je dois avouer que je les trouvais moches sur les photos de promos, mais finalement j'ai trouvé qu'ils avaient tous du charme et du style, avec leur qualité et leur imperfection. Contrairement à ce que je pensais, Vivienne et Blackwall m'ont laissé complètement de marbre, leur caractère trop droit m'a ennuyée, et je n'avais aucun plaisir à aller les voir et discuter avec eux. Solas a été une très bonne surprise, je ne pensais jamais qu j'allais l'apprécier, et finalement il a été un compagnon riche en information et anecdote. Sera m'a cassé les c**lles au point que j'ai failli la dégager de l'Inquisition, mais après avoir fait des efforts, j'ai appris à la connaître un peu mieux, et elle m'a fait réfléchir sur le sort que les petites gens ont pendant qu'on se la coule douce à Skyhold. Cole est toujours une énigme pour moi. J'attendais beaucoup de croiser ce personnage du roman, et finalement je ne sais toujours pas si je l'apprécie ou non... Il est à la fois trop décalé et étrange, et d'un autre côté je me suis attachée à lui... En tout cas je salue l'écriture remarquable du personnage.
Et enfin, on arrive à mon quatuor de chouchous :
- Iron Bull : qui n'aime pas Bull sérieux ?, j'ai vraiment rit avec lui, et la voix de Freddie Prince Jr... !
- Dorian : une EXCELLENTE surprise ! Je trouvais qu'ils faisaient beaucoup de tapage autour de lui et j'avais peur qu'il soit une insupportable caricature gay, et en fait, ce personnage est la perfection incarnée !
- Varric : il m'a semblé bien moins sympathique que dans DAII, il faut dire qu'il a beaucoup trinqué depuis la fin de DAII, mais je le prenais avec moi car j'avais besoin d'un voleur pour ouvrir les portes. Mais il m'a fait mourir de rire en party banter avec Cassandra
- et Cassandra : je suis tombée amoureuse de ce personnage ! Son écriture est vraiment grandiose ! Ce personnage fort, cette guerrière sans peur et sans reproche, d'une droiture exemplaire, qui donne tout pour ses convictions... Qui se révèle cacher un petit coeur tout tendre derrière sa carapace. Personnellement, je trouve que c'est le compagnon féminin le mieux écrit des jeux Bioware (Mass Effect et Dragon Age confondu), avec Morrigan -même si je déteste cette dernière- et Jack.

Au niveau des choix, j'ai eu plusieurs cas de conscience pour certains SPOILERS:
- la charge du taureau ou l'alliance avec les Qunari (et j'ai fini par sacrifier Jennifer Hale, que j'ai adoré en Crem -ce personnage est fabuleux-)
- Hawke ou Stroud (j'ai fini par sacrifier Stroud, mais j'appréhende surtout ma prochaine partie ou ça va se jouer entre Alistair et Hawke... J'hésite limite à me créer une nouvelle sauvegarde sur le Keep pour sacrifier un Male Hawke en couple avec Merrill, je n'aurais aucun scrupule mais ma Hawke avec Fenris, c'est trop triste... :'( Et je ne peux juste pas tuer Alistair...)
- faire de Cole un humain ou un esprit... J'ai fini par suivre l'instinct de Varric et le faire devenir humain, pour le meilleur et pour le pire
- qui choisir pour gouverner Orlaïs, les 3 me paraissant complètement à côté de la plaque...
- réintégrer ou non Blackwall... j'ai décidé de le garder pour voir, mais au vu de la fadeur du personnage, je ne pense pas le récupérer dans mes prochaines parties, d'autant plus que cette décision déplaît fortement à mes personnages chouchous (Cassandra, Dorian et Cullen)
- au temple de Mythal, sauter dans le trou ou faire le rituel elfique... Etant dalatienne j'ai décidé de faire comme les convenances le demandé, mais je l'ai eu lourd sur la conscience de prendre un temps précieux pour mes hommes.
- qui boit à la source... c'était risqué pour mon Inquisitrice, mais je détestais Morrigan et ne voulais pas la laisser absorber ce pouvoir, j'ai trop de craintes vis-à-vis de sa soif de pouvoir. Finalement, l'idée de la laisser être l'esclave de sa mère me plaît bien, elle boire dans ma prochaine partie !

Fin du spoilers

Bref, j'ai adoré ce jeu, même s'il a des petits défauts à mon goût, cela n'a en rien entaché mon expérience. Il me tarde de m'y replonger avec ma voleuse Qunari !
25
Il y a trop de party bander qui m'ont fait rire pour m'en rappeler de chaque spécifiquement... J'ai trouvé que les dialogues étaient vraiment bien construit, en fonction de l'origine et l'alignement du personnage. J'ai autant apprécié les discussions amicales (Iron Bull et Sera), que les prises de bec (Cassandra et Varric).
26
Pour ma part :
- pour les dialogues immersifs : j'ai rencontré cela plusieurs fois et j'ai trouvé le système très sympathique, sur console il fallait appuyer sur LS pour accéder à la roue des dialogues.

- pour les choix : si les choix ne sont pas forcément tous énormes, j'ai trouvé que le jeu avait son lot de choix qui changé la donne, et plus d'une dizaine de fois je suis restée indécise devant ma console avant de me décider... J'ai rarement eu autant de mal à me décider dans un jeu je crois, notamment le choix dans l'immatériel contre le Cauchemard.

- pour l'influence du territoire : j'ai vu cela aussi. Influencer les installations présentes, je pense que cela concerne les lieux requisionnés (le fort des GdO, la tour d'Ismaël ect...). Vis-à-vis de l"écosystème, dans les zones où j'avais nettoyé tous les prédateurs (ours, loup), le nombre de fennec et de bouc a largement augmenté au cours de mes visites suivantes.

- enfin, les fins... je n'ai fait le jeu qu'une seule fois, mais j'ai regardé quelques vidéos sur internet, je ne vois aucunement les 40 fins annoncées par Bioware... A la rigueur, 40 fins qui correspondraient à des changements minimes sur les tableaux finaux et les commentaires (par exemple qui a bu à la source, qui gouverne Orlais, où est Hawke, que sont devenu les Gdo...) mais aucunement des fins majeurs très différentes en fonction de nos choix. Et ça, ça me refroidi énormément. Comme il a été dit plus haut, il aurait mieux valu que Bioware se taise plutôt que de faire des promesses en carton...
27
Pour ma part j'ai trouvé une tête de Krogane accrochée au mur à Halamshiral (l'image n'est pas de moi):
28
Merci pour ces infos ;) !
Pour ma part je ne l'ai rencontré qu'une fois, après l'ouverture du coffre-fort. J'ai mal répondu à la question et je ne l'ai plus jamais recroisé... Et c'est pas faute de l'avoir cherché !
29
News / Re : Review de l'édition collector
02 Janvier 2015 à 01:04:05
La loose ultime... Pauvre Sacri !

Aux dernières nouvelles, -l'info date de qq semaines- le service client avait reçu de nombreuses plaintes de la part des fans, et l'avait fait remonter à Bioware...
30
Dat vidéo... Je me suis étouffée tellement j'ai ri en la voyant la première fois, et l'effet est toujours le même aujourd'hui...
Cullen mérite décidémment l'oscar du meilleur figurant xD !