27 Octobre 2020 à 16:41:21

Nouvelles:

Forum en cours de rénovation, désolé pour les perturbations ! [Natara]


Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.

Sujets - Jaqen

1
Autres créations / Fanfic : Le Garde des ombres.
10 Octobre 2013 à 13:20:00
J'avais envie de faire un petit zoom sur mon warden, le rendre un peu vivant à travers des textes relatifs à lui, des points de vue différent de vulgaires npcs ou de compagnons, ce qu'il peut ressentir à un moment et des scènes qu'il a vécu durant son épopée en Ferelden durant le cinquième enclin. Il n'y a pas de suite logique entre posts, se raccrochant forcément l'un à l'autre, sauf que c'est dans l'ordre chronologique, débutant de la situation avant la trahison de Howe et l'arrivée même de Duncan. Je suis entrain de rejouer à DAO, ( tout doucement ) donc il se pourrait que je mette aussi en valeurs certaines discussions incluant mon Warden ou certains moment du jeu en approfondissant.




Rapide profil du Commandeur-Garde, Héros de Ferelden et Prince-consort du Royaume aux côtés de la Reine Anora.

Joruth Cousland : " La lignée des Cousland, forte d'une histoire et d'un héritage à en faire envier le Roi Cailan lui-même, est fière et puissante. Et en cela, en tant qu'héritiers, il nous revient à Fergus et moi-même de se montrer digne de notre bannière aussi rayonnante qu' une étoile dans une nuit noire de poix et contribuer à en polir l'éclat à travers nos actes et nos décisions futurs.

" L'honneur et l'accomplissement du devoir ont toujours été dans notre Famille les préceptes les plus chers et les plus suivis. Ainsi corps et âmes, je me dévouerai à la tâche et ne renierai jamais à assumer mes responsabilités dû à mon sang et à mon rang. Quant à l'honneur, bien que Père n'a cessé de m'en remâcher les mérites, s'il m'apparait conciliable en tout temps, il n'est point assuré que je m'en embarrasse outre-mesure et le mette jamais au-dessus d'autres considérations plus pragmatiques ou plus avantageuses. "


- 5 ans. Premières leçons de tenue et de bienséance pour Joruth Cousland, le timide cadet. Cours de Cavalerie, apprentissage de la lecture, du maniement des chiffres et de la danse avec Eleanor Cousland. Contes et légendes de bataille lus au lit par Bryce Cousland. Première épée taillée en bois offerte, première fascination pour la lame. [ fracassée dès le lendemain lors d'une joute contre son ainé, Fergus. ]

- 7 ans. Première année d'étude collégiale sous l'égide d'un maître sévère et strict, les premières leçons portant sur l'histoire entière de la Lignée des Cousland que tout membre de la famille doit respectivement connaître sur le bout des doigts.

- 9 ans. Premiers enseignements aux arts de l'épée et du bouclier, et diverses armes en tout genre.

-12 ans. Première participation à la chasse contre les loups [et autres bêtes nobles], éternels ennemis de l'homme, bien qu'à distance car encore trop jeune. Acquisition d'un Mabari pour l'occasion, les Mabari étant considérés à Ferelden comme les meilleurs alliés face à la malédiction des loups-garou et les légendes les concernant.

- 15 à 18 ans.
Discipline collégiale et martiale auto-infligée, très soutenue et divertissement presque nulle pour l'adolescent. Entraînement régulier avec la garde et les plus fines lames de la région, tel que Ser Gilmore. Heures entières également consacrées à lire des traités, des conventions politiques, des thèses. [ livre préféré, la propriété magique du sang de dragon ] Etudes - entraînements, - études- entraînements. Le jeune adolescent n'a connu que ça, n'a d'attrait que pour ça, dénigrant les nombreuses possibilités offertes à un homme de son rang de s'amuser [ sauf la chasse qu'il ne néglige jamais ] et ce, à la grande déception de son frère moqueur et bravache.

- 18 ans.
Premières participations aux affaires seigneuriales aux côtés de ses parents et de son frère, les tâches mineures dîtes ingrates lui étant confiés pour le tester. Test qu'il réussit haut la main, aussi obéissant et discipliné que réfléchi et volontaire. Les hormones refoulées durant l'adolescence explosent soudain, comme vengeresses, et les yeux du jeune Cousland sont soudain ouverts sur son environnement et les trésors qu'il y recèle. Et Joruth ne jure désormais que par les Femmes, sans toutefois rien négliger de ses ambitions. Il s'autorise désormais à s'amuser au grand soulagement de Fergus, et pas toujours en respectant les conventions sociales.

- 19 ans.
Joruth Cousland grâce à son dur labeur gagne son tout premier tournoi organisé localement en Hautecime, en vainquant tous ses opposants, sous la clameur de la foule, faisant la fierté de son père, de sa mère et de son aîné. Pour la première fois le petit frère est mis en lumière face au populaire héritier qu'est Fergus, l'homme au grand rire et au grand coeur, aussi féroce guerrier qu'incorrigible blagueur.

- 20 ans
. Joruth est devenu l'un des bras de droit de son père très exigeant sur le principe de responsabilité, [ l'autre étant son frère ] dont il a à présent gagné la confiance. Il l' aide désormais à gérer la gouvernance de la province, participe à des colloques avec des marchands locaux et autres dîners politiques avec d'autres familles nobles sujettes tel que les Howe. Il donne également son avis sur l'organisation de la garde et les patrouilles au château; contribue avec son frère à résoudre les problèmes de sécurité sur les routes commerciales sous l' autorité du Tyernir et part parfois quadriller l'arrière pays de la province dans les limites de leur frontières à la rencontre des fermiers. Le parfait petit exécuteur de son père ne rechigne jamais à aucune tâche. La prononciation de la justice étant le seul domaine considérée comme privilégiée par son père.

Fait notable en cette année 9:29 :
Le jeune Noble ambitieux gagne en popularité grâce à cette histoire d'Ecumeurs. Des pirates étrangers ayant l'habitude de naviguer sur la Mer de l'Eveil calfeutrée entre Ferelden et Kirkwall au Nord, et connus pour leur raids cotiers ont semé un sacré désordre et commis des impairs contre les sujets des Cousland. Après force hésitation du père, Joruth déterminé à faire ses preuves, est envoyé à la tête d'une troupe d'élite de chevaliers et de soldats, en compagnie de Ser Gilmore et de son Mabari pour rétablir l'ordre dans la petite zone locale concernée et mener l'enquête sur la forfaiture de ces indécrottables bandits. Et résultats probants après une semaine, l'adversaire est écrasé dans sa tanière découverte après la torture de l'un des leurs, lors d'une rude bataille aux fin fonds d'une grotte sous la plage et jouxtant routes commerciales et villages de pêcheurs. Malgré la recommandation du fidèle Gilmore de les jeter tous en prison, Joruth fait exécuter en public les derniers Ecumeurs en vie, y compris ceux qui se sont rendus. Ceci afin de constituer un exemple sévère et un avertissement, le message étant qu'il n'y aurait aucune pitié à l'égard de ce genre d'individus. Conséquences, un petit peuple satisfait, et une pointe de désapprobation de la part du Paternel, bien que celui-ci ait été heureux et satisfait de la tournure des choses dans l'ensemble, puis surtout fier de son fils, plus audacieux qu'il l'eut cru au premiers abords. Bryce Cousland peut désormais envisager de confier le château en son absence à son plus jeune fils. 

Année 9 :30 - 21 ans
. Deuxième tournoi gagné pour le cadet, où il écrase littéralement l'écuyer de son père, Dairren, et défait à nouveau Ser Gilmore considéré comme la plus fine lame de Hautecime. L'ascension de Joruth Coustland est alors palpable et sa popularité au château et les environs n'est plus à faire. Il n'est plus uniquement le jeune frère effacé, obscure et bien obéissant. Bien qu'il ne soit pas l'héritier légitime, un avenir brillant lui est garanti par tous.

" Sans ambition, il n'est point d'accomplissement remarquable. Sans dur labeur, il n'y a guère de résultats, à tout le moins à la hauteur de considérations respectables. La chance ne se mérite pas, elle se crée, peut être forgée. Il suffit d'en avoir la volonté et l'habilité. "


Joruth Cousland est le plus jeune des deux fils du Tyern Bryce et de la Tyerna Eleanor Cousland, né dans l'une des plus grande et respectée famille noble de Ferelden, juste et modérée dans sa gouvernance, aimée de tous leur sujets. Elévé sous une forte influence chantriste, par des parents sévères, fort en principes mais aimants, Joruth ne manqua de rien, tout comme son frère. Très vite il leur fut inculqué la notion de devoir et de responsabilité qui incombent à leur sang et leur rang, la valeur de l' honneur et du courage. Fort d'une histoire et d'ancêtres admirables, leur parents ayant aussi tous deux combattus durant la rébellion contre Orlaïs, entourés par la soldatesque, fort émus des chants de guerre et des légendes, héritier du caractère intraitable Fereldan; les valeurs et les prouesses martiales ne pouvaient qu' attirer les deux jeunes enfants, être louées et mis en exergue devant leur yeux. Fergus voulait être un héros aimé de tous, un chevalier valeureux et couvert de gloire, Joruth lui, n'aspirait qu'à se transformer en un guerrier pur et exalté, l'héritier légitime véritable défendant la maison Cousland avec une férocité implacable contre ses ennemis.

" Enfant, mon père me répétait à l'envie que j'avais l'étoffe et le tempérament d'un soldat. Selon lui, lors de promenades, mes pas tombaient naturellement sous la cadence d'un rythme militaire énoncé par des tambours. J'obéissais toujours sagement à chacun de ses ordres, attentif au moindre signe de sa part et prompte à m'en accommoder sans trainer ni rechigner. Le soir au lit, je lui lisais des scènes de batailles avec un tel enthousiasme, qu'il se sentait obligé de me rappeler, non sans rire à mon côté, que je n'y étais guère sur le moment, n'y avait jamais été, et que la guerre n'avait rien d'enchanteur. "


Les deux frères vivaient des bienfaits de la paix et de l'amour confectionnés par leur parents et leur entourage, et en esprits libres furent eux-mêmes motivés par l'exigence de devenir aussi forts et respectables que leur lignée et leur paternels. Joruth dont l'héritage du titre et des terres lui serait simplement refusé au profit de son frère n'avait de fascination que pour les armes et les études, considérés comme un moyen pour lui de briller et de répondre à ses ambitions. Sous la tutelle des plus raffinés des soldats et des plus affûtés des mentors universitaires, élève brillant, appliqué et studieux, il s'évertua à surpasser son frère dans des domaines qui lui étaient alors accessibles cette fois, déterminé à être utile dans un futur proche et prouver sa valeur combien qu'il n'était que second dans l'ordre de l'héritage paternel.

Outrepasser ses limites physiques et intellectuelles; faire du travail de l'esprit et de la discipline du combat un art jalousé que l'idéal commun amène à concevoir proche de la perfection : Telle était sa volonté de jeunesse. Déplacé ou non, ce feu lui ouvrit des portes vers une meilleur reconnaissance du monde et lui fit gagner une très grande confiance en soi, quitte à ne plus louvoyer sur les droits de son frère, à se focaliser entièrement sur son avenir et celui de sa famille et à trouver meilleurs sujets sur lesquels réfléchir, tel que l'exercice du pouvoir et la politique.
2
Présentations / Jaqen
19 Décembre 2012 à 22:18:03
Hello, moi c'est Jaqen ! Fan de Dragon age depuis DAO, et impatient de voir la suite à venir ! Comme je l'ai dit, content de voir un truc sur DA.

Mes passions, les jeux vidéos ( quand jeu peux ), les sorties en boîtes, la lecture, un peu l'histoire et la box que je pratique en club, regarder plein de films en streaming !

J'adore, euh plein de truc, mais je les ai pas en tête là. J'écris un peu à l'arrache et j'arrive plus à me souvenir. Mes jeux préférés, DA, MA, Assasin's Creed, et tout et tout !

Mon romans préféré, game of throne. Le seigneur des anneaux m'a marqué aussi, puis Harry Potter mais ça c'était dans ma jeune adolescence. De toute façon à partir du tome 5 j'ai déchanté. Je sais pas trop ce qu' a foutu J. K Rowling. Et les films, olala !

Mes séries préférés : 24 heures ! The Walking dead ! Game of throne !The Shield ! Spartacus ! De tout ce ce j'ai vu.

Mangas, ouah , j'en ai aimé et regardé tellement plein que je me souviens plus lesquels j'adorais. Euh Death note, claymore. Ca me reviendras sûrement au cours d'une discussion si l'occasion se présente. Désolé si je donne l'impression que j'ai un peu Azheimer. Mais en gros j'aime les mangas qui sortent des clichés, sérieux, qui ont une vraie atmostphère, intelligent, et tout et tout !

Euh quoi d'autre ! Bon bah voilà !  Salut à tous !